Apple : pas de précision sur les éventuels lancements de produits

  • A
  • A
Apple : pas de précision sur les éventuels lancements de produits
Partagez sur :

A l'occasion de la publications de ses résultats trimestriels...

Attendus avec nervosité, les résultats d'Apple n'ont finalement pas créé trop de vagues... Le titre progresse actuellement de 1,8% à 406,130 dollars sur le marché américain. Bénéfice en repli de 18% Le bénéfice net d'Apple a ainsi reculé de 18% pour revenir à 9,5 milliards de dollars pour le trimestre janvier-mars, mais le fabricant de l'iPhone et l'iPad a annoncé en parallèle qu'il augmenterait de 55 Mds$ les montants reversés à ses actionnaires via des rachats d'actions et une hausse du dividende, pour les porter à 100 Mds$ d'ici à 2015. Cette dernière annonce a entraîné dans un premier temps un bond de 5% du titre Apple en cotations post-séance à Wall Street, mais cette avance a ensuite fondu et le titre s'est inscrit en baisse de 0,5%... Prévisions inférieures aux attentes Si les résultats du 1er trimestre (2ème trimestre fiscal pour Apple) sont donc conformes aux attentes, les prévisions de vente pour le 2ème trimestre sont en revanche nettement en-deçà des prévisions des analystes, ce qui pourrait continuer à peser sur le cours de Bourse dans les prochains temps. Ainsi, la firme à la pomme prévoit un chiffre d'affaires de 33,5 Mds$ à 35,5 Mds$ pour le trimestre en cours (avril-juin), alors que le consensus de l'agence 'Bloomberg' tablait sur 38,4 Mds$. La marge brute serait de 36% à 37%, contre 38,7% attendu par les analystes et 37,5% au 1er trimestre (47,5% au 1er trimestre 2012). Par ailleurs, Tim Cook, le directeur général de la firme de Cupertino, n'a pas donné de précisions lors de sa conférence téléphonique sur le calendrier de lancement de nouveaux produits, qui font l'objet de nombreuses rumeurs : un iPhone low cost, un iPhone 5S, une montre intelligente et des projets dans la télévision sont les plus souvent cités. Tim Cook espère que l'annonce d'un retour massif de cash calmera les actionnaires et mettra fin à la dégringolade du titre Apple, qui a perdu plus de 40% depuis 7 mois... Il n'est cependant pas garanti que ces "cadeaux" aux actionnaires, réclamés de longue date, suffisent à cacher le ralentissement des ventes et la baisse des marges du groupe, au point que certains investisseurs pensent qu'il serait temps d'évincer Tim Cook de la direction du groupe, rapportait tout récemment le magazine 'Forbes'...