Apple lâche du lest face à Bruxelles dans le dossier des e-books

  • A
  • A
Apple lâche du lest face à Bruxelles dans le dossier des e-books
Partagez sur :

Le géant américain et quatre grands éditeurs vont autoriser les distributeurs comme Amazon à vendre des livres numériques à bas prix pendant deux ans...

Apple fait des concessions à Bruxelles... Le géant américain et quatre grands éditeurs vont autoriser les distributeurs comme Amazon à vendre des livres numériques à bas prix pendant deux ans, d'après des sources proches du dossier citées par l'agence Reuters. L'objectif affiché est de mettre fin à une enquête antitrust de la Commission européenne et d'éviter de se voir infliger des amendes. Enquête anti-trust Pour rappel, la Commission européenne a ouvert en décembre dernier une enquête sur les accords de prix passés entre Apple et les éditeurs sur ces "e-books", estimant qu'ils pourraient entraver la libre concurrence en Europe. Les maisons d'édition visées sont Simon&Schuster, la filiale HarperCollins de News Corp, Hachette Livre (Lagardère), et l'Allemand Holtzbrinck. Amazon exclu de l'accord Un accord a été trouvé entre Apple et ces éditeurs, en vertu duquel les versions numériques de leurs livres sont vendues à des prix déterminés sur le service iTunes. Ainsi, 30% des recettes reviennent au groupe américain et les autres distributeurs en ligne, à l'image d'Amazon, ne sont pas autorisés à vendre les e-books à des prix inférieurs.