Apple : encore un prototype perdu ?

  • A
  • A
Apple : encore un prototype perdu ?
Partagez sur :

Un employé de la firme à la pomme aurait perdu un prototype d'iPhone 5. Bis repetita ?

Selon des sources concordantes, un employé de la firme à la pomme a "égaré" un prototype d'iPhone dans un bar de San Francisco... Un épisode qui rappelle un oubli identique, l'an dernier, d'un prototype de l'iPhone 4, dans un autre bar de la ville, là aussi par un employé d'Apple ! Cette fois, l'appareil pourrait être un iPhone 5, le petit dernier qu'Apple doit commercialiser dans les prochaines semaines... Le site internet spécialisé 'CNet' a révélé la semaine dernière que le précieux "smartphone" avait été perdu en juillet dans un bar mexicain de San Francisco, le Cava 22, puis que la police de la ville avait aidé Apple à perquisitionner le domicile d'une personne suspectée de l'avoir retrouvé ou volé. Après avoir dans un premier temps démenti la moindre implication dans cette affaire, la police de San Francisco a fini par admettre, après des fuites gênantes dans la presse, qu'elle avait "accompagné" des membres du service de sécurité d'Apple (une procédure très inhabituelle) chez un jeune homme ayant fréquenté Cava 22 le soir où l'appareil a été perdu. Les responsables d'Apple, parmi lesquels un ancien policier du SFPD (San Francisco Police Department) affirmaient avoir retracé le signal du prototype jusqu'à la maison de cet homme. Mais les fouilles de son domicile, de sa voiture et de son ordinateur n'ont finalement pas permis de retrouver le prototype, ni de déboucher sur la moindre piste à son sujet. Un autre prototype d'iPhone avait été oublié l'année dernière dans un "beer garden allemand" de la San Francisco par un ingénieur d'Apple, puis revendu par deux hommes aux animateurs du blog spécialisé Gizmodo... Un procès est en cours. En attendant, la firme de Cupertino, qui avait déjà renforcé la sécurité autour de ses nouveaux produits après le premier incident, va devoir faire beaucoup mieux à l'avenir pour réduire la propension de ses employés à égarer leurs affaires dans les bars californiens.