Angela Merkel reste la femme la plus puissante du monde, selon Forbes

  • A
  • A
Angela Merkel reste la femme la plus puissante du monde, selon Forbes
Partagez sur :

Le magazine qualifie la chancelière "d'épine dorsale" de l'Union Européenne

Indétrônable Angela Merkel ! Pour la quatrième année consécutive, la "Dame de Fer" de l'Union Européenne a été désignée la femme la plus puissante du monde, par le magazine américain 'Forbes'. "Epine dorsale de l'UE" Au cours des onze dernières années, Angela Merkel a même occupé neuf fois la place de numéro un. Le magazine qualifie la chancelière "d'épine dorsale" de l'Union Européenne. Dans son pays, "elle a éclaté un milieu politique dominé par les hommes", ajoute-t-il. La nouvelle présidente de la Fed, Janet Yellen occupe la deuxième place de ce classement. "Elle est la première femme a prendre la tête de la banque centrale la plus influente du monde", fait remarquer Forbes. Le podium est complété par Melinda Gates, co-dirigeante de la Fondation Gates. Christine Lagarde regagne du terrain L'ex-ministre française de l'Economie et actuelle dirigeante du FMI depuis 2011, Christine Lagarde se classe en cinquième position (+2 places), juste derrière la présidente brésilienne, Dilma Rousseff. "Première femme à diriger cette instance, elle a passé ces trois dernières années à gérer une situation de crise économique mondiale", note Forbes.