Angela Merkel n'envisage pas de faillite incontrôlée de la Grèce

  • A
  • A
Angela Merkel n'envisage pas de faillite incontrôlée de la Grèce
Partagez sur :

Pour l'heure, l'Union européenne ne dispose pas de mécanisme pouvant permettre la faillite ordonnée d'un Etat.

Angela Merkel a tenté ce matin d'éteindre ou du moins de calmer les craintes relatives à une faillite de la Grèce. "A ce stade, nous ne disposons pas d'un tel mécanisme (pour une faillite ordonnée d'un Etat dans la zone euro) et c'est pour cela que le MES (le successeur du Fond européen de stabilité financière, ndlr) va être mis sur pied", a déclaré la chancelière allemande lors d'un entretien accordé à la radio RBB. En outre, la priorité pour la chancelière allemande est d'éviter à tout prix une faillite incontrôlée de la Grèce. Angela Merkel a également exhorté tout le monde à faire attention aux mots utilisés pour éviter d'attiser la volatilité sur les marchés. Dimanche, Philipp Rösler, ministre allemand de l'Economie avait estimé qu'un éventuel défaut de paiement d'Athènes n'était plus un sujet tabou. Hier, la Commission européenne a également appelé au calme, assurant qu'aucun scénario de faillite n'était à l'étude. "Non, nous ne travaillons pas sur une telle hypothèse", a ainsi déclaré un porte-parole d'Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.