Alstom : les nouvelles usines éoliennes de Saint-Nazaire vont sortir de terre !

  • A
  • A
Alstom : les nouvelles usines éoliennes de Saint-Nazaire vont sortir de terre !
Partagez sur :

Elle construira des turbines éoliennes offshore...

Le groupe Alstom a posé ce matin la première pierre de sa future usine de construction de turbines éoliennes offshore à Saint-Nazaire, en présence notamment de son président Patrick Kron et du premier ministre français Jean-Marc Ayrault. Il s'agit de la première des deux usines prévues, qui devraient ouvrir courant 2014. Alstom, qui est fournisseur exclusif du consortium mené par EDF EN dans le cadre du premier appel d'offres français sur l'éolien offshore, jette ainsi les bases d'une nouvelle filière industrielle française, créatrice, à terme, de près de 7.000 emplois, souligne le groupe. Deux autres usines en 2015 Les deux usines seront entièrement dédiées à l'assemblage des nacelles et à la fabrication des alternateurs de l'éolienne offshore Haliade 150 d'une puissance de 6 MW. Elles remplaceront l'atelier temporaire de Saint-Nazaire dans lequel Alstom produit déjà actuellement les préséries de l'Haliade 150. Dès 2015, deux autres usines implantées à Cherbourg, dans la Manche, destinées à la fabrication des pales et des mâts, viendront compléter le dispositif industriel. L'industriel livrera à EDF EN les 240 éoliennes Haliade 150 qui équiperont, à partir de 2016, les champs de Courseulles-sur-Mer, Fécamp et Saint-Nazaire. Alstom a en outre prévu d'avoir recours à de nombreux sous-traitants locaux. Les premiers contrats avec les fournisseurs de composants ou de services destinés aux nouvelles usines pourront être signés dès 2014, en s'appuyant notamment dans la région nazairienne sur le réseau Neopolia.