Alstom : le prix de l'opération pour l'entrée au capital de l'Etat "pas fixé", dit A. Montebourg

  • A
  • A
Alstom : le prix de l'opération pour l'entrée au capital de l'Etat "pas fixé", dit A. Montebourg
Partagez sur :

L'Etat se réserve le droit d'acheter au moment opportun...

C'est désormais officiel : General Electric va racheter les activités Energie d'Alstom, remportant le duel face à Siemens/ MHI. Une fois l'alliance conclue, l'Etat entrera à hauteur de 20% du capital du Français, via le rachat des actions détenues par Bouygues. Ce matin, le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a estimé que le co�"t de la transaction n'était pas encore fixé. "Acheter au moment opportun" Pourtant, l'accord stipule que l'Etat dispose d'une option d'achat sur ces 20% du capital pour une durée de 20 mois, "au prix du marché assorti d'une décote usuelle, sous réserve que ce prix soit supérieur ou égal à l'équivalent d'un prix théorique de 35 euros ajusté". Une fois cette période écoulée, l'achat pourra se faire -pendant huit jours - au prix du marché assorti d'une décote usuelle, pour un maximum de 15% du capital d'Alstom", précise encore l'accord. "Comme le prix du marché évolue (...) nous ne pouvons pas le définir par avance (...) nous pouvons décider d'acheter au moment opportun" a donc estimé Arnaud Montebourg, sur RMC et BFM Télé. "Pendant 20 mois, Bouygues a l'obligation de nous vendre si nous lui demandons mais nous n'avons pas l'obligation de le lui acheter", a-t-il précisé. Rappelons que Bouygues refusait de céder ses actions au prix actuel du marché, soit 28 euros.