Allemagne : la crise ukrainienne a plombé l'économie au 2ème trimestre

  • A
  • A
Allemagne : la crise ukrainienne a plombé l'économie au 2ème trimestre
Partagez sur :

Sur la période avril-juin, le PIB s'est contracté de 0,2%.

La contraction surprise de l'économie allemande au deuxième trimestre s'explique en grande partie par les répercussions de la crise ukrainienne, explique le ministère des Finances dans son rapport mensuel publié ce vendredi. Rappelons que le PIB allemand a reculé de 0,2% sur la période avril-juin alors que le consensus tablait en moyenne sur une stagnation. Tendance de fond positive "Au delà de la faible activité en zone euro, le repli du PIB est probablement d�" aux effets directs des sanctions contre la Russie ainsi que des incertitudes ressenties par les acteurs du marché", peut-on lire dans le document. Si les sanctions économiques ne sont pas durcies dans les mois à venir, l'affaiblissement de l'économie allemande ne devrait être que temporaire, estime le ministère allemand des Finances. En outre, il juge que "la tendance de fond reste positive". Le gouvernement a ainsi réaffirmé sa prévision de croissance 2014, à +1,8%. Sanctions économiques prises fin juillet Pourtant, les véritables sanctions économiques prises à l'égard de la Russie ont été actées fin juillet seulement. Jusque là, les Européens avaient été réticents à aller plus loin que les dispositions prononcées à l'égard de quelques personnalités politiques seulement, refusant de porter préjudice à des pans entiers de l'économie russe, de crainte de voir de telles mesures avoir des conséquences négatives pour leur propre activité. Le 7 ao�"t dernier, le Kremlin a riposté en instaurant un embargo sur la viande, les produits laitiers frais, les fruits et les légumes en provenance de l'UE. Or, la Russie est le premier importateur mondial de fruits et légumes européens.