Alcatel-Lucent va lance une augmentation de captal de 955 millions d'euros

  • A
  • A
Alcatel-Lucent va lance une augmentation de captal de 955 millions d'euros
Partagez sur :

L'équipementier télécoms veut tenir son engagement de réduire sa dette d'ici 2015...

Le timing de Michel Combes, le patron d'Alcatel-Lucent, est précis. Après avoir commencé le redressement de l'entreprise voilà quelques mois, avec un certain succès, il a patienté jusqu'à une publication trimestrielle probante, celle qui a eu lieu la semaine dernière, pour annoncer, alors que le contexte de marché est plutôt porteur, une grosse augmentation de capital. Le dirigeant n'avait jamais fait de mystère quant à l'usage qu'il pourrait faire de cette arme, clairement identifiée comme une source de financement crédible. Alcatel va donc lever 955 millions d'euros (environ 13,8% de la capitalisation boursière actuelle de l'équipementier, soit 6,92 milliards d'euros), à 2,10 euros par action (soit une décote de 29,3% sur le dernier cours coté). Il faut noter que le produit net de l'opération se situera entre 922 et 933 millions d'euros, dans l'hypothèse ou de nouvelles actions venaient à être créées d'ici le début des opérations. Alcatel évalue à 33 millions le co�"t de la mise en place de la levée de fonds. De grands noms comme garants bancaires L'opération est garantie par un syndicat bancaire, signe que la société n'effraie plus autant que par le passé. Ce groupement comprend Merrill Lynch International, Crédit Agricole CIB, Deutsche, Citigroup Global Markets Limited, Goldman Sachs International, HSBC, JP Morgan, Morgan Stanley et Natixis. En parallèle, le franco-américain a l'intention de lancer une émission d'obligations de type high yield pour 750 millions de dollars. Il a en également signé une lettre d'engagement pour la mise en place d'une ligne de crédit renouvelable syndiquée d'un montant de 500 millions d'euros. Michel Combes souligne que les opérations du jour sont destinées à renforcer le bilan du groupe. Une fois ces opérations finalisées, Alcatel-Lucent pourra se concentrer pleinement sur la mise en oeuvre opérationnelle de sa transformation et sur l'exécution de son programme de cessions d'actifs, a-t-il déclaré. L'opération est réalisée avec une décote de 29,3% sur le dernier cours coté Techniquement, l'augmentation de capital sera réalisée avec maintien du droit préférentiel de souscription pour les actionnaires existants. Ils recevront un "DPS" par action enregistrée comptablement à l'issue de la séance de bourse du 18 novembre 2013. La souscription des actions nouvelles sera réalisée au prix de 2,10 euros par (0,05 euro de nominal et 2,05 euros de prime d'émission) à raison de 8 actions nouvelles pour 41 actions existantes, entraînant l'émission d'un nombre d'actions nouvelles compris entre 454.722.512 et 460.000.000. Les souscriptions à titre réductible seront admises. La période de souscription des actions nouvelles débutera le 19 novembre 2013 et se terminera le 29 novembre 2013 inclus. Durant cette période, les DPS seront cotés et négociables sur le marché réglementé de Euronext Paris. Alcatel précise qu'un ajustement de parité reste possible dans l'hypothèse où des actions nouvelles arriveraient sur le marché à la suite de l'exercice d'options existantes. Les actions nouvelles seront admises aux négociations sur Euronext Paris à compter du 9 décembre 2013. Sur la base du cours de clôture du 1er novembre, soit 2,969 euros, la valeur théorique du DPS est de 0,142 euro. A Paris, l'action perd -3,2% à 2,87 euros peu avant 15 heures. La décote de l'opération est proche des usages dans le cadre d'une augmentation de capital.