Alcatel-Lucent dopé par des rumeurs de contrat en Chine

  • A
  • A
Alcatel-Lucent dopé par des rumeurs de contrat en Chine
Partagez sur :

China mobile confierait une partie de son contrat 4G au groupe franco-américain...

Alcatel-Lucent caracole en tête du SBF 120 cet après-midi, porté par des rumeurs de presse. L'indice parisien gagne actuellement 1,8% à 2,05 euros. China mobile pourrait confier le tiers de ses contrats d'infrastructures 4G à des entreprises européennes, dont la franco-américaine ferait partie. Aux côtés d'Ericsson et Nokia, Alcatel-Lucent obtiendrait 11% des budgets alloués. Deux leaders locaux, Huawei et ZTE auraient pour leur part 26% du contrat. Forte implantation en Chine "Le titre monte avec la perspective d'un contrat en Chine dans la 4G. Le groupe a déjà une filiale importante dans le pays où il a réalisé plus d'un milliard de chiffre d'affaires l'an dernier", a commenté un vendeur actions en poste à Paris auprès de l'agence Reuters. Le groupe franco américain est très bien implanté dans le pays. Il y a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de près de 1,1 milliard d'euros, ce qui représente 7,6% de ses revenus.