Alain Juppé juge l'attitude d'Arnaud Montebourg désespérante

  • A
  • A
Alain Juppé juge l'attitude d'Arnaud Montebourg désespérante
Partagez sur :

"Nous avons le plus contre-productif des ministres économiques, en la personne d'Arnaud Montebourg", s'agace le maire de Bordeaux...

Le ministre de l'Economie qui traite Patrick Kron, le PDG d'Alstom, de "menteur" dénué de "civisme" devant les députés à l'Assemblée nationale... Un comportement "désespérant" pour le maire de Bordeaux, Alain Juppé, qui lance une charge sévère contre Arnaud Montebourg dans les colonnes du 'Monde' lundi. Interrogé sur le départ des grands groupes industriels français du pays, le maire Bordeaux estime que "la responsabilité de ces départs est strictement française". "Nous avons le plus contre-productif des ministres économiques, en la personne d'Arnaud Montebourg, qui vitupère aujourd'hui contre le PDG d'Alstom après avoir fait le procès de celui de PSA et ordonné à celui de Mittal de partir. Conséquences désastreuses Alain Juppé fait donc référence à l'intervention du ministre de l'Economie le 29 avril dans l'hémicycle. "Monsieur Kron, que j'ai interrogé d�"ment, solennellement et sérieusement, m'a toujours assuré qu'il n'y avait aucun projet d'alliance. Le ministre de l'�?conomie doit-il faire installer un détecteur de mensonges dans le bureau des présidents du CAC 40 qui n'ont pas le civisme élémentaire d'avertir le gouvernement ?", avait lancé Arnaud Montebourg, alors qu'après avoir appris les intentions de General Electric, le gouvernement a suscité des propositions du groupe allemand Siemens. Pour Alain Juppé, cette "attitude est désespérante. Il s'est mis à dos tous les patrons du CAC 40. On en voit les conséquences, qui sont désastreuses. Et c'est l'ensemble du monde des entreprises, PME comprises, qui se sent stigmatisé. Pour tuer la confiance, il n'y a pas mieux !", estime-t-il.