Airbus voit un marché de 3.500 Mds$ sur 20 ans

  • A
  • A
Airbus voit un marché de 3.500 Mds$ sur 20 ans
Partagez sur :

L'avionneur estime que 27.800 avions neufs seront nécessaires pour répondre à une demande de plus en plus forte...

Airbus a fait les comptes : 27.800 avions neufs seront nécessaires d'ici 2030 afin de répondre à la demande future d'un marché en pleine expansion, selon le dernier document prospectif de l'avionneur, dont plus de 26.900 seront des appareils passagers et plus de 900 des avions de fret. La valeur globale de ces avions atteindra 3.500 milliards de dollars (2.560 milliards d'euros). La flotte mondiale d'avions passagers devrait ainsi doubler, passant de 15.000 à 31.500 appareils en 20 ans. Selon l'étude, "les principaux facteurs qui sous-tendent cette demande en avions neufs sont la croissance de la population mondiale et de son pouvoir d'achat, la croissance dynamique des économies émergentes, une forte croissance continue sur les marchés d'Amérique du Nord et en Europe, une forte urbanisation et le nombre de mégapoles qui aura plus que doublé d'ici à 2030." L'avionneur prédit aussi l'expansion des compagnies à bas prix et le remplacement des appareils anciens par des avions à l'empreinte environnementale moins appuyée. La région Asie-Pacifique représentera environ 34% de la demande au cours des 20 prochaines années, devant l'Europe (22%) et l'Amérique du Nord (22%). Les marchés intérieurs chinois et indiens devraient être les plus dynamiques dans l'intervalle. L'avionneur estime par ailleurs que la demande en appareils de très grande capacité, capables d'accueillir plus de 400 passagers, tels que l'A380, sera plus importante que prévu. En 2010, Airbus tablait sur 1.738 commandes d'ici 2030. Ce chiffre est relevé à 1.781 unités, soit environ 600 milliards de dollars pour ce marché, dont 1 330 seront des avions passagers. Concernant les bi-couloirs (segment de 250 à 400 passagers), 6.900 avions devraient être livrés sur la période, pour environ 1.500 milliards de dollars. Environ 4.800 de ces appareils seront de petits bi-couloirs et quelque 2.100 exemplaires seront des bi-couloirs de capacité intermédiaire (350 à 400 sièges). Du côté des monocouloirs, près de 19.200 appareils, d'une valeur estimée à 1.400 milliards de dollars, seront livrés au cours des 20 prochaines années. "Ces chiffres représentent une hausse par rapport aux prévisions précédentes, due à une croissance accrue et à l'accélération des remplacements d'appareils plus anciens et moins efficients", souligne Airbus.