Airbus poursuit sa moisson de commandes au Bourget

  • A
  • A
Airbus poursuit sa moisson de commandes au Bourget
Partagez sur :

L'avionneur profite toujours du salon aéronautique pour engranger des commandes...

Encore une belle moisson de commandes pour Airbus ce mercredi au Bourget. En ce troisième jour de salon, Republic Airways, la société-mère de la compagnie américaine Frontier Airlines, a signé un protocole d'accord portant sur 40 A320neo et 40 A319neo, les versions modernisées du best-seller de la firme européenne. Le transporteur devient ainsi le client de lancement de la version A319neo. Les appareils seront équipés du réacteur Leap-X de CFM International, la co-entreprise entre Safran et General Electric. Aux prix catalogue, ce contrat représente quelque 7 milliards de dollars. La compagnie colombienne AviancaTaca a signé pour sa part un protocole d'accord portant sur 51 appareils de la famille A320, dont 33 A320neo de nouvelle génération. "Ces nouveaux appareils permettront à AviancaTaca de se développer sur de nouveaux marchés en Amérique Latine, tout en exploitant l'une des flottes les plus jeunes de la région", souligne Airbus. Aux prix catalogue, cette commande représente un montant moyen de 4,5 milliards de dollars. Par ailleurs, le loueur koweïtien ALAFCO a signé un accord portant sur 6 A350-900 supplémentaires, portant à 18 unités ses commandes pour cet appareil. Les appareils de cette famille sont équipés de réacteurs Trent XWB de Rolls-Royce. Ces 6 commandes représentent un montant catalogue moyen de 1,6 milliard de dollars.