Airbus inaugure l'usine d'assemblage du futur A350

  • A
  • A
Airbus inaugure l'usine d'assemblage du futur A350
Partagez sur :

Le premier vol est programmé pour l'été prochain

EADS compte bien marquer des points en plus dans sa bataille face à Boeing... Sa filiale Airbus a inauguré ce mardi matin à Toulouse, la chaîne d'assemblage de l'A350 XWB, en présence du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Jusqu'à 10 appareils produits par mois La "FAL" (chaîne d'assemblage final) affiche une superficie de 74.000 mètres carrés et emploiera à plein régime 1.500 personnes qui produiront jusqu'à 10 appareils par mois à compter de 2018. Elle a été baptisée "Roger Béteille", en hommage à l'un des "pères fondateurs" d'Airbus, présent sur place et qui a qualifié de "grand honneur" l'association de son nom et de la chaîne d'assemblage. Un premier appareil construit destiné aux essais Les invités ont pu voir les avancées réalisées sur l'A350 XWB, avec les deux premiers appareils (la cellule d'essais statiques et le MSN1, premier avion destiné aux essais en vol), à différentes étapes de l'assemblage final. L'assemblage de la cellule d'essais statiques, qui ne sera utilisée que pour les essais au sol, est pratiquement terminé : son fuselage est complet et comprend les deux ailes et l'empennage vertical. Cet appareil rejoindra le hangar d'essais statiques du site Jean-Luc Lagardère de Toulouse pour être préparé aux essais statiques qui débuteront au printemps 2013. L'assemblage du premier A350 XWB (MSN1) destiné aux essais en vol a également bien progressé, le fuselage étant d'ores et déjà assemblé. La voilure et l'empennage vertical et horizontal du MSN1 ont été livrés à la FAL et seront assemblés sur le fuselage début novembre. Airbus prévoit un premier vol de l'A350 à l'été 2013 avant une entrée en service au second semestre 2014.