Air France tente de convaincre ses pilotes, à 15 jours de la grève

  • A
  • A
Air France tente de convaincre ses pilotes, à 15 jours de la grève
Partagez sur :

Les pertes du moyen-courrier domestique d'Air France devraient avoisiner 120 millions d'euros cette année, soit la moitié de celles de 2012. C'est le PDG du transporteur, Frédéric Gagey, qui l'a expliqué dans un entretien au 'Figaro' du jour. Le dirigeant a surtout été interrogé sur le préavis de grève du SNPL, alors qu'il entame une période de dialogue avec les pilotes. La pierre d'achoppement s'appelle Transavia, la compagnie à bas co�"ts d'Air France, qui a vocation à remplacer la marque traditionnelle du groupe sur certaines liaisons trop déficitaires dans leur configuration actuelle. Convaincre les pilotes Le développement de Transavia n'est pas de l'externalisation. Il ne se fait pas aux dépens du moyen-courrier d'Air France, a martelé Gagey dans les colonnes du quotidien, en rappelant qu'il s'agit d'un "nouveau segment" à remporter face à la concurrence des compagnies low-cost, du train ou du covoiturage. Le PDG doit convaincre les pilotes qui s'alarment de la création d'une entité aux statuts et aux rémunérations différents au sein même de la compagnie. Il a quinze jours pour le faire avant que le personnel ne mettre sa menace de grève à exécution. Menace de grève Le SNPL, principal syndicat de pilotes chez Air France, a annoncé un préavis de grève d'une semaine, du 15 au 22 septembre, reconductible, comme il le précise sur son compte Twitter. Au cours d'une conférence de presse, le président du syndicat Jean-Louis Barber a indiqué que le mouvement se tiendrait sur une plage allant de 5 heures du matin à 23 heures.