Air France KLM : la perspective d'une recapitalisation fait son retour

  • A
  • A
Air France KLM : la perspective d'une recapitalisation fait son retour
Partagez sur :

Les fonds propres de la société seraient désormais tombés sous le seuil de la moitié de son capital social...

Ambiance maussade pour Air France KLM, dont le titre recule de -1,5% ce mardi à 4,33 Euros, après les révélations de 'La Tribune', selon lesquelles la société a besoin d'être recapitalisée. Selon des sources concordantes, citées par le site d'information économique, les fonds propres de la société sont désormais tombés sous le seuil de la moitié de son capital social, ce qui est contraire aux exigences du Code du commerce. Une solution alternative à l'augmentation de capital consisterait à réduire le capital social d'Air France afin de faire remonter automatiquement ses fonds propres au-delà de la moitié du capital social. Des sources au sein de la direction du groupe, interrogées par le site Internet, ont relativisé la gravité de la situation, en estimant qu'il "s'agit d'un sujet technique sur les comptes sociaux aux normes françaises, qui sont différentes des normes internationales IFRS". En normes IFRS, les capitaux propres du groupe Air France sont en effet largement supérieurs au capital social d'Air France... Et la cession, le 1er mars de 7,5% des titres d'Air France-KLM dans le capital du système de réservations de voyages Amadeus pour 480 Millions d'Euros "a permis de rétablir en partie la situation", explique-t-on en interne... La nécessité pour Air France de lever des capitaux est un feuilleton à épisodes. Récemment, les analystes avaient examiné cette éventualité via le prisme de l'investissement, mais les contraintes du droit des sociétés pourraient accélérer le processus. En bourse, le dossier ne pèse plus que 1,27 milliard d'euros, alors que le groupe génère 24,4 milliards d'euros de revenus annuels.