Air France KLM : deux usines de maintenance en Chine ?

  • A
  • A
Air France KLM : deux usines de maintenance en Chine ?
Partagez sur :

Cette information inquiète déjà les partenaires sociaux...

La compagnie Air France s'apprêterait à lancer la construction de deux usines de maintenance en Chine, dont une à Shanghai, afin de conquérir un marché asiatique en pleine expansion, rapporte 'Le Parisien', précisant que l'annonce a été faite jeudi lors d'un Comité central d'entreprise (CCE). Cette information inquiète déjà les partenaires sociaux, écrit le journal, qui rappelle le contexte social "très délicat" au sein du groupe Air France KLM, lancé dans un vaste plan d'économies et de réductions d'effectifs. "Nous avons déjà été trompés" "On nous garantit qu'il n'y aura pas délocalisation (...) et que la maintenance organisée en Chine ne concernera que les avions des compagnies étrangères et pas ceux d'Air France. Mais nous avons déjà été trompés une fois avec une promesse similaire", a confié une source syndicale au quotidien, en référence à la situation au Maroc. La compagnie ATI, créée à Casablanca en 2008 et détenue à parts égales par la compagnie aérienne française et Royal Air Maroc, devait permettre la conquête d'un marché émergent. Mais quelques années plus tard, Air France envoie ses avions en maintenance au Maroc, où la main-d'oeuvre est moins chère, indique le journal. Air France, qui a annoncé jeudi soir la suppression de 64 postes de navigants et de sept avions pour son pôle régional, n'a pas souhaité faire de commentaire sur l'information du 'Parisien', précise Reuters.