Air France dément avoir réclamé des suppressions de postes chez Alitalia

  • A
  • A
Air France dément avoir réclamé des suppressions de postes chez Alitalia
Partagez sur :

La presse italienne évoquait ce weekend 5.000 suppressions de postes...

Nouveau démenti d'Air France KLM après les informations parues dans la presse ce weekend. Alors que le quotidien italien 'Il Sole 24 Ore' indiquait hier que la compagnie franco-néerlandaise exige notamment la suppression de 5.000 emplois chez Alitalia pour participer à l'augmentation de capital de la dernière chance de la compagnie aérienne italienne, le transporteur vient encore une fois de mettre fin à ces rumeurs. "Air France-KLM dément avoir demandé 5.000 suppressions de postes chez Alitalia", vient ainsi d'indiquer à Reuters un porte-parole du groupe franco-néerlandais. Jusqu'à mi-novembre Air France KLM, qui détient 25% du capital d'Alitalia, a jusqu'à la mi-novembre pour décider de participer ou non à l'augmentation de capital de 300 millions d'euros dont le principe a été voté à la mi-octobre. D'ici là, les rumeurs devraient encore aller bon train quant à l'avenir du transporteur transalpin. Air France KLM a jusqu'à la mi-novembre pour décider de participer ou non à l'augmentation de capital de 300 millions d'euros dont le principe a été voté à la mi-octobre. Pour l'instant, ni la compagnie franco-néerlandaise, ni l'entourage de Maurizio Lupi, n'ont réagi à ces informations de presse.