Aides au cinéma : les nouvelles règles européennes, "une belle victoire" pour la France

  • A
  • A
Aides au cinéma : les nouvelles règles européennes, "une belle victoire" pour la France
Partagez sur :

Elles préservent le "lien de territorialisation" tant réclamé par la profession...

Une nouvelle communication sur le cinéma présentée ce jeudi par la Commission européenne autorise l'attribution d'aides d'�?tat "en faveur d'un éventail plus large d'activités". Sur son compte Twitter, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti a estimé qu'il s'agissait d"une belle victoire pour la France". "Encourager la création audiovisuelle en Europe" "L'objectif est d'encourager la vitalité de la création audiovisuelle en Europe tout en préservant la diversité culturelle", a souligné le vice-président de la Commission, Joaquín Almunia. Les nouvelles règles étendent la portée de la communication sur le cinéma de 2001, qui ne s'appliquait qu'aux aides d'�?tat accordées à la production cinématographique, "afin d'y inclure les différentes étapes d'une oeuvre audiovisuelle, depuis sa conception jusqu'à sa diffusion auprès du public", détaille Bruxelles. Le "lien territorial" préservé Surtout, le projet préserve "le lien territorial", principe fondateur du système de soutien des aides publiques. les �?tats membres pourront ainsi exiger que 160 % du montant de l'aide accordé soit dépensé sur leur territoire. La préservation de ce principe permet "aux Etats comme aux collectivités locales un juste retour sur investissement et favoriser le développement de productions cinématographiques et audiovisuelles locales dans chaque pays européen", rappelle Aurélie Filippetti dans un communiqué publié ce jeudi. Les craintes des professionnels du cinéma semblent donc avoir été entendues. Dans un communiqué publié en mai dernier, le syndicat National des Techniciens et Travailleurs de la Production Cinématographique et de Télévision redoutaient "un démantèlement des mécanismes de soutien des Etats à la production de films".