Affaire Tapie: Stéphane Richard renvoyé devant la Cour de discipline budgétaire ?

  • A
  • A
Affaire Tapie: Stéphane Richard renvoyé devant la Cour de discipline budgétaire ?
Partagez sur :

Il lui est reproché de ne pas avoir respecté les règles de bonne gestion et d'avoir octroyé un avantage injustifié à l'homme d'affaires.

Déjà mis en examen dans une enquête judiciaire, le PDG d'Orange, Stéphane Richard devrait comparaître en janvier ou en février devant la Cour de discipline budgétaire et financière (CDBF), une juridiction associée à la Cour des comptes, dans le cadre de l'affaire Tapie, croit savoir l'agence de presse Reuters, qui cite des sources proches du dossier. Non respect des règles de bonnes gestions Stéphane Richard était directeur de cabinet de la ministre de l'Economie, Christine Lagarde lors de l'arbitrage contesté qui a permis à Bernard Tapie d'obtenir 403 millions d'euros pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais sur la revente de l'équipementier sportif Adidas. Dans la procédure administrative, il lui est reproché de ne pas avoir respecté les règles de bonne gestion et d'avoir octroyé un avantage injustifié à l'homme d'affaires. La CDBF ne peut infliger que des amendes. C'est "la suite logique de la procédure (...) c'est une nouvelle occasion de se défendre mais aussi de prouver et de démontrer que les griefs retenus contre lui sont totalement infondés", a indiqué un porte-parole du groupe à Reuters. Demande d'annulation de la mise en examen ? Parallèlement à cette procédure, Stéphane Richard fait l'objet d'une mise en examen dans le cadre d'une enquête judiciaire, ainsi que quatre autres personnes pour "escroquerie en bande organisée". Toujours selon Reuters, le patron d'Orange s'apprêterait à demander son annulation.