Affaire Lagarde/ Tapie : le domicile de Claude Guéant perquisitionné

  • A
  • A
Affaire Lagarde/ Tapie : le domicile de Claude Guéant perquisitionné
Partagez sur :

Selon les informations de 'France Info'...

Le domicile et le cabinet de l'ex-ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant ont été perquisitionnés dans le cadre de l'affaire Lagarde/Tapie, annonce 'France Info' ce mercredi. "Les enquêteurs s'intéressent au rôle de celui qui fut, avant son poste ministériel, secrétaire général de l'Elysée", au moment de la décision de l'arbitrage rendu, explique le site internet de la radio. Quel rôle joué par Claude Guéant ? Pour mémoire, en juillet 2008, alors que Christine Lagarde était ministre de l'Economie, un tribunal arbitral a accordé 403 millions d'euros à Bernard Tapie pour mettre un terme à un litige portant sur la cession du groupe d'équipements de sport Adidas par Crédit Lyonnais en 1993, lorsque la banque était encore publique. L'Etat avait abandonné la voie judiciaire, malgré une victoire en cassation et contre l'avis de certains conseillers de Bercy. Les informations de 'France Info' semblent accréditer la thèse selon laquelle l'Elysée aurait "forcé la main" du ministère de l'Economie pour rendre cette décision. Perquisitions en cascade Depuis le début de l'année, la justice a multiplié les perquisitions pour faire la lumière sur cette affaire. Ce fut notamment le cas des domiciles de Bernard Tapie et du PDG de France Télécom, Stéphane Richard qui était le directeur de cabinet de Christine Lagarde au moment des faits. Les cabinets de l'avocat de l'homme d'affaires et d'un des défenseurs du CDR, structure publique qui gérait le passif du Crédit Lyonnais ont également été passés au peigne fin...