Affaire Euribor: la SocGen et le Crédit Agricole sanctionnés par Bruxelles ?

  • A
  • A
Affaire Euribor: la SocGen et le Crédit Agricole sanctionnés par Bruxelles ?
Partagez sur :

La Commission européenne leur infligerait une amende pour avoir manipulé les taux, selon l'agence Reuters.

La Société Générale et le Crédit Agricole ne seront pas épargnés par la Commission européenne dans "l'affaire de l'Euribor". Selon Reuters qui cite une source proche du dossier, les deux banques françaises ainsi que quatre grands établissements mondiaux, se verront sanctionnés financièrement pour manipulation présumée du taux interbancaire de référence Euribor. Des accords à l'amiable Les amendes infligées par le régulateur européen interviendront deux ans après qu'il eut perquisitionné chez plusieurs banques internationales soupçonnées de manipuler ce taux, qui sert de référence à quelque 250.000 milliards d'euros de transactions financières. La source a précisé que certains établissements avaient accepté de passer un accord à l'amiable avec Bruxelles en échange d'une réduction de 10% de leurs amendes. Plusieurs centaines de millions d'euros Outre les deux banques hexagonales, HSBC, Royal Bank of Scotland, Deutsche Bank et JPMorgan Chase sont concernés. En revanche, Barclays évitera une sanction après avoir alerté Bruxelles, a ajouté la source. Si les amendes peuvent atteindre jusqu'à 10% du chiffre d'affaires en cas d'infraction au droit de la concurrence, elles seront dans les faits sans doute loin de ce ratio, souligne la source. Mais elles pourraient malgré tout se monter à plusieurs centaines de millions d'euros compte tenu de la taille des établissements mis en cause. Plusieurs banques visées par la Commission ne seront pas tout de suite mises à l'amende parce qu'elles contestent l'ampleur des pénalités. Dans ce cas de figure, il est probable que les établissements se verront quand même accusés de manipulation, les amendes devant intervenir en 2014.