Affaire Copé : ouverture d'une enquête préliminaire sur les finances de l'UMP?

  • A
  • A
Affaire Copé : ouverture d'une enquête préliminaire sur les finances de l'UMP?
Partagez sur :

D'après 'Le Monde', l'office central de lutte contre la corruption et les infractions financières serait chargée de faire toute la lumière sur cette affaire.

Le parquet de Paris aurait ordonné l'ouverture d'une enquête préliminaire visant indirectement le patron de l'UMP, Jean François Copé et les marchés obtenus par la société Bygmalion lors de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, écrit 'Le Monde' ce jeudi. L'office central de lutte contre la corruption et les infractions financières serait chargé de faire toute la lumière sur cette affaire. Il devrait notamment établir s'il y a eu "abus de confiance" et "abus de biens sociaux". Révélations du Point Cette affaire a été divulguée au public fin février par 'Le Point'. D'après l'hebdomadaire, les frais facturés à l'agence de communication dirigée par des proches de Jean-François Copé auraient parfois atteint le double des prix pratiqués normalement. Au total, l'UMP aurait versé huit millions d'euros à Event & cie, filiale événementielle de Bygmalion qui s'est chargée de l'organisation des meetings de Nicolas Sarkozy, en 2012. Le président de l'UMP a toutefois démenti ces informations et a porté plainte contre 'Le Point'. Il s'est par ailleurs dit prêt à dévoiler les comptes de campagne du parti, de 2007 à 2012. Ils seront placés sous scellés car Jean-François Copé estime qu'il ne peut y avoir "deux poids, deux mesures". Lors de la reprise des travaux du Parlement, il a fait part de son intention de déposer un projet de loi "pour que tous les partis mettent à disposition leur comptabilité" depuis 2007...