Activision Blizzard : Vivendi poursuit sa politique de recentrage !

  • A
  • A
Activision Blizzard : Vivendi poursuit sa politique de recentrage !
Partagez sur :

Le groupe français cède 49% de l'éditeur de jeux vidéos...

Vivendi poursuit sa politique de recentrage...! Après Maroc Telecom en début de semaine, le groupe français vient d'annoncer qu'il cédait 49% d'Activision Blizzard pour 6,2 milliards d'euros. Vivendi ne détient plus que 12% du capital Au final, Activision Blizzard deviendra une entreprise indépendante, puisque Vivendi ne détiendra plus que quelque 83 millions d'actions, ou 12% du capital, contre un peu plus de 61% actuellement. Pour le groupe français, en pleine restructuration, l'opération est juteuse.Elle assure à Vivendi un prix de cession supérieur au cours moyen de l'action des dernières années, souligne l'entreprise hexagonale qui quitte donc le monde du jeu vidéo après avoir marié Blizzard à Activision, pour en faire le numéro un mondial de la spécialité. Les parties espèrent finaliser la transaction d'ici fin septembre. Les 83 millions d'actions résiduelles de Vivendi font l'objet d'une clause de "lock-up", qui lui empêche toute cession avant 15 moi Le groupe français veut renforcer son bilan Vivendi prévoit d'utiliser le produit de l'opération à renforcer son bilan pour conserver sa notation crédit actuelle, "BBB". Il reviendra au conseil de surveillance de déterminer l'utilisation qui sera faite du solde. Cette opération a été approuvée à l'unanimité par le conseil de surveillance de Vivendi et le conseil d'administration d'Activision Blizzard, ainsi que par le comité des administrateurs indépendants de l'éditeur américain. Dernièrement, une sortie d'Activision n'avait plus les faveurs des analystes, après que des discussions en ce sens eurent achoppé. Le marché s'attendait plutôt à une réduction des parts de Vivendi de 61% à un peu plus de 50%, et au versement d'un dividende exceptionnel car l'éditeur de jeux vidéo détenait une coquette trésorerie.