Accord de Paris et Berlin pour modifier les traités européens

  • A
  • A
Accord de Paris et Berlin pour modifier les traités européens
Partagez sur :

Angela Merkel balaie tout changement du statut et du rôle de la BCE

A l'issue du mini-sommet européen de Bruxelles, la France, l'Allemagne et l'Italie se sont dites "parfaitement conscientes" de la gravité de la situation dans la zone euro, par la voix de Nicolas Sarkozy. Les trois pays sont donc déterminés "à travailler dans le même sens" pour soutenir la monnaie unique, a déclaré le chef de l'Etat. Cette rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel et le nouveau président du Conseil italien Mario Monti s'est conclue sur un accord : la France et l'Allemagne feront dans les "jours à venir" des propositions communes pour modifier les traités européens. Ces pistes seront dévoilées le 9 décembre prochain. Angela Merkel n'a cependant pas bougé sur la BCE : la chancelière allemande a déclaré que ces modifications n'auraient rien à voir avec le statut et le rôle de la Banque centrale européenne, avant de s'opposer une nouvelle fois à la création d'eurobonds. Avant la tenue de ce sommet, elle avait déclaré mercredi qu'il serait "extraordinairement inapproprié" que Bruxelles émette des émissions obligataires communes.