Accident de Brétigny-sur-Orge : les experts dénonceraient "l'état de délabrement" des voies

  • A
  • A
Accident de Brétigny-sur-Orge : les experts dénonceraient "l'état de délabrement" des voies
Partagez sur :

"Du jamais vu", selon les docuements dont certains médias ont eu copie...

Près d'un an après le déraillement du train Paris-Limoges survenu en gare de Bretigny-sur-Orge qui avait provoqué la mort de sept personnes, les experts désignés par la justice pour faire la lumière sur cette affaire rendent les conclusions de leurs rapports ce lundi. Pour la SNCF, elles seraient accablantes, soulignent ce matin 'Le Figaro' et 'Europe 1' qui ont eu accès aux documents. "Etat de délabrement jamais vu ailleurs" Pour les experts, il n'est pas étonnant que le train ait déraillé, compte tenu "de l'état de délabrement jamais vu" des voies. "La plupart de ces anomalies étaient connues de la SNCF ou de ses agents sans pour autant qu'ils soient remédiés de façon adéquate", ajoute 'Le Figaro', citant les rapports d'expertise. Sur le tronçon où a eu lieu l'accident, pas moins de 200 anomalies auraient été relevées. En outre, les experts pointeraient du doigt les méthodes de maintenance "inadaptées car insuffisantes". La SNCF conteste Dans un communiqué publié dimanche, la SNCF "conteste formellement tout état de délabrement sur le réseau, à Brétigny comme ailleurs". "Le réseau ferroviaire français fait l'objet d'une maintenance de très haut niveau et d'une surveillance constante qui exclut (cette) expression outrancière", estime la SNCF. Elle indique cependant que les conclusions du rapport confirment celles du BEA-TT remises en janvier dernier. Selon le bureau d'expertise, l'accident a été provoqué par la défaillance d'une éclisse - qui sert à tenir deux rails - bloquant le mécanisme au moment du passage du train. Il a également mis en cause "la fiabilité des tournées de surveillance".