Accélération de la baisse des embauches au deuxième trimestre

  • A
  • A
Accélération de la baisse des embauches au deuxième trimestre
Partagez sur :

Elles ont reculé de 4,7% sur la période, après un repli de 2,4% sur les trois premiers mois de l'année...

Encore une mauvaise nouvelle sur le front de l'emploi en France... Au deuxième trimestre, la baisse des embauches de plus d'un mois hors intérim s'est accentuée, en repli de 4,7% après -2,4% sur les trois premiers mois de 2012, d'après le dernier pointage de l'Acoss. La caisse nationale du réseau des Urssaf note que ces chiffres "confirment le net infléchissement observé depuis trois trimestres. Les embauches de plus d'un mois reviennent ainsi au niveau enregistré au troisième trimestre 2010". Les plus petites entreprises s'en sortent mieux La baisse est particulièrement marquée dans les entreprises de plus de 20 salariés, avec un repli du nombre d'embauches de 7,7% après -3,0 %. Les plus petites entreprises s'en tirent mieux, avec une réduction plus modérée de 0,6% après -1,5%. "En particulier, les entreprises de moins de 10 salariés enregistrent au deuxième trimestre 2012 une progression exceptionnelle de 8,3 % des embauches en CDD de plus d'un mois". L'Acoss précise que tendance pourrait être menée par la réintroduction du dispositif "zéro charges", qui concerne l'embauche de jeunes de moins de 26 ans dans les entreprises de moins de 10 salariés. Des indicateurs qui se dégradent L'Acoss note par ailleurs que sur le mois de mai, le volume d'heures supplémentaires des entreprises mensualisées a enregistré une baisse de 4,9% en rythme annuel. "Toutefois, compte tenu du calendrier des jours ouvrables (23 jours en mai 2012 contre 26 jours en mai 2011), l'évolution annuelle pourrait n'avoir connu qu'un léger tassement", précise l'Acoss. Cette dernière note que les indicateurs sur la santé financière des entreprises semblent se dégrader : "les demandes de délais continuent de progresser et les taux d'impayés sont globalement mal orientés"...