A 1%, le taux du Livret A atteint un plancher historique !

  • A
  • A
A 1%, le taux du Livret A atteint un plancher historique !
Partagez sur :

Pour beaucoup d'épargnants, l'heure est désormais à la recherche de placements plus rémunérateurs

Jamais le taux du Livret A n'était tombé aussi bas. Depuis ce vendredi, le placement préféré des Français ne rapporte plus que 1% au lieu de 1,25% auparavant. La faute à une inflation toujours faible. Un rendement net d'inflation dans la moyenne Pour un Livret à l'encours moyen (soit 4.000 euros), la rémunération annuelle va donc passer de 50 euros à 40 euros. Attention toutefois, sur l'ensemble de 2014, le Livret A rapportera un peu plus de 1%. Avec 7 mois à 1,25% et 5 mois à 1%, le taux moyen sur l'année sera de 1,145%. Cela sera d'ailleurs loin d'être ridicule si on compare ce taux à l'inflation. Sur les 5 dernières années, le rendement du Livret net d'inflation a été de 0,59% en moyenne (avec un rendement réel nul en 2010 et 2011). En 2014, si l'inflation se maintient à ses niveaux actuels (0,55% en moyenne sur 6 mois), la performance réelle du Livret sera de 0,6%. Le capital placé sur un Livret A ne devrait donc pas se dévaloriser. Une recherche de solutions alternatives Il n'empêche que pour un grand nombre d'épargnants, ce taux symbolique de 1% risque bien de jouer un rôle de déclencheur. Un sondage Ifop de fin juillet n'a ainsi pas manqué de souligner que 51% des Français souhaitent désormais trouver une autre solution d'épargne. Il est vrai que trouver mieux que le taux de 1% du Livret A (ou du LDD) ne paraît a priori pas bien difficile. Très proche dans leur fonctionnement, les livrets bancaires classiques offrent actuellement des rendements alléchants (jusqu'à 5% sur plusieurs mois). L'épargnant doit tout de même savoir qu'une fois la promotion passée, le taux retombe à des niveaux plus modestes. Selon une étude récente menée par Boursier.com/L'Argent & Vous, les meilleurs livrets du marché laissent espérer entre 1,50% et 3,10% sur 12 mois. Il faut aussi tenir compte de la fiscalité. Car, contrairement au Livret A, ces livrets ne sont pas exonérés. Selon nos calculs, un particulier imposé dans la tranche à 30% devra trouver un livret offrant au moins 1,83% pour être certain d'obtenir plus de 1% net d'impôts et de prélèvements. L'assurance-vie et le PEL attirent des fonds Reste enfin le cas des placements au taux largement supérieur à celui du Livret A. C'est notamment le cas du PEL. Avec 2,5% brut, il n'est soumis qu'aux prélèvements à 15,5% et offre donc une rémunération de 2,11% nets. Les épargnants ne s'y sont pas trompés en plébiscitant largement ce produit depuis le début de l'année alors que le Livret A a déjà subi des retraits en mai et en juin. Avec 2,5% à 2,6% attendus en 2014 et une fiscalité avantageuse, l'assurance-vie a aussi le vent en poupe. Il ne faut toutefois pas oublier que ces supports imposent en retour quelques contraintes. L'assurance-vie ne bénéficie de la meilleure fiscalité qu'après 8 ans. Quant au PEL, il nécessite des versements réguliers et un blocage des fonds pendant 2 ans pour garantir le taux de 2,5%.