81% des Français s'inquiètent pour leur retraite

  • A
  • A
81% des Français s'inquiètent pour leur retraite
Partagez sur :

A la veille de la journée de manifestation prévue mardi en France par plusieurs syndicats, dont la CGT et FO...

La première mobilisation sociale de la rentrée aura lieu mardi, avec la manifestation de plusieurs syndicats, dont la CGT et FO, contre la réforme des retraites présentée par le gouvernement. Les Français pourraient rester attentifs au mouvement, alors que 81% d'entre eux se disent inquiets pour leur retraite, selon un sondage CSA pour 'L'Humanité' publié lundi. Ils sont seulement 15% à se déclarer "pas inquiets". Si cette appréhension "est générale parmi l'ensemble des catégories sociales, ce sont les Français âgés de 25 à 64 ans (parmi lesquels on recense la plupart des actifs) qui apparaissent les plus préoccupés parleur retraite", note l'institut de sondage. Leur regard sur la réforme proposée par le gouvernement est sévère : 69% estiment que ce dernier prend "plutôt la mauvaise direction". Mais ce chiffre cache des disparités, puisque certaines mesures sont bien accueillies. C'est le cas du compte pénibilité, annoncé pour 2015 pour les salariés du privé exposés à des conditions de travail réduisant l'espérance de vie, et plébiscité par 85% des sondés. Le maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans aussi est salué (63%), comme l'augmentation des cotisations pour les employeurs (63%). Soutien modéré pour la manifestation Mais d'autres annonces sont nettement moins populaires, à l'image de l'allongement progressif de la durée de cotisation, jusqu'à 43 ans en 2035, qui suscite le rejet de 55% des Français, l'augmentation progressive des cotisations, mais cette fois pour les salariés (57% sont contre) et enfin le décalage de la revalorisation annuelle des pensions de retraites du 1er avril au 1er octobre (61% contre). Dans ce contexte, la manifestation du 10 septembre est soutenue modérément par les Français. Plus de quatre Français sur dix (42%) expriment leur soutien (19%) ou leur sympathie (23%) à l'égard de la journée d'action. Plus d'un tiers se disent indifférents et 24% carrément hostiles. "Cette proportion non négligeable de Français adhérant à la journée d'action initiée par la CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires s'avère toutefois sensiblement inférieure à la moyenne des résultats observés par CSA et 'L'Humanité' depuis la mise en place de cette mesure d'adhésion en 1995. Ainsi, 79% des sondés réclament un référendum sur la réforme des retraites, pour trouver un véritable accord avec le gouvernement.