72% des Français pensent que la grogne sociale va s'amplifier

  • A
  • A
72% des Français pensent que la grogne sociale va s'amplifier
Partagez sur :

Plus de la moitié pensent que le gouvernement n'a le pouvoir de limiter les plans sociaux...

Bonnets rouges, plans sociaux chez Fagor-Brandt ou La Redoute... Plus de sept Français sur dix (72%) estiment que les mécontentements sociaux actuels vont déboucher sur un mouvement de grande ampleur, d'après le dernier Tilder-LCI-Opinionway publié jeudi. Ils sont seulement 26% à croire le contraire. "Le 'sentiment' de fronde populaire et sociale est maintenant plus que majoritaire et cette inquiétude devient réalité par la multiplication des mouvements qui occupent quotidiennement l'espace médiatique", analyse Frédéric Latrobe, associé chez Tilder. Défaitisme Interrogés sur la marge de manoeuvre du gouvernement, 56% des sondés estiment que celui-ci ne peut pas faire grand chose contre les plans sociaux des entreprises privées installées en France. Un chiffre en recul de 10 points par rapport à mai 2012. "Cela montre que le volontarisme politique et économique qui a fait une partie de l'élection de François Hollande avec sa promesse de changement ne trouve plus d'écho dans l'opinion", estime Frédéric Latrobe. "La communication du gouvernement sur ce point, qu'incarnait notamment la création du ministère du Redressement productif, ne génère plus d'espoir mais alimente au contraire le défaitisme et la résignation", selon lui.