70% des Français pensent que les politique sont corrompus

  • A
  • A
70% des Français pensent que les politique sont corrompus
Partagez sur :

Mais la compétence reste à leurs yeux la première qualité...

Les Français ne croient pas à l'honnêteté des hommes politiques. Selon un sondage BVA pour CQFD et iTélé diffusé vendredi, pour 70% des personnes interrogées, les derniers scandales en date, de l'affaire Cahuzac à l'arbitrage Tapie, sont bien le signe "que les personnalités politiques sont le plus souvent corrompues", contre seulement 29% qui estiment au contraire que ce ne sont que "des cas isolés". Le jugement s'est nettement détérioré en trois ans, puisqu'à l'époque une courte majorité de 54% émettait une opinion négative sur le sujet. Les sympathisants de gauche se montrent moins sévères envers la classe politique que les sympathisants de droite (59% pensent qu'elle est corrompue contre 75%). C'était l'inverse sous l'ère Sarkozy (61% contre 41%) au début de l'affaire Bettencourt à l'été 2010, souligne BVA. Compétence, courage...  Mais les Français ne font pas de l'honnêteté leur priorité principale puisqu'ils citent d'abord la compétence (38% contre 28%), quand on les interroge sur la première qualité d'un homme politique. La "capacité à agir" suit en troisième position avec 23% de citations, devant le courage (6%). Les moins de 35 ans considèrent que l'honnêteté est aussi importante que la compétence, les ouvriers et employés la placent même en qualité première attendue. C'est le cas aussi des électeurs du Front national et des sans proximité partisane.