55% des Français favorables à la baisse du quotient familial

  • A
  • A
55% des Français favorables à la baisse du quotient familial
Partagez sur :

Annonce faite cette semaine par le gouvernement...

Une courte majorité de Français (55%) se dit favorable à la baisse du quotient familial de 2.000 à 1.500 euros, annoncée cette semaine par le gouvernement, d'après le dernier sondage Tilder-LCI-OpinionWay. "Promesse sacrifiée" "Le gouvernement a préféré sacrifier la promesse pour mieux sauver le symbole. Le symbole, c'était celui de l'universalité des allocations familiales: le gouvernement n'y a pas touché. La promesse, c'était celle de ne pas augmenter les impôts alors que, de fait, ils vont s'alourdir pour nombre de familles en raison de cette mesure", analyse Frédéric Latrobe, associé chez Tilder. Dans un premier temps, le gouvernement avait privilégié la piste d'une baisse des allocations familiales ciblée sur les ménages les plus aisés. François Hollande est revenu sur cette option, la jugeant moins juste que celle du quotient familial. Hausses d'impôts Au final, ce sont bien ces mêmes familles aux revenus élevés qui seront affectés par des hausses d'impôt. Elles devraient concerner 1,3 million de ménages environ, qui paieront en moyenne 64 euros d'impôts en plus par mois.