53% des Français tablent sur une baisse de leur pouvoir d'achat

  • A
  • A
53% des Français tablent sur une baisse de leur pouvoir d'achat
Partagez sur :

Le pessimisme fait un bond spectaculaire !

C'est une des principales raisons de la chute de popularité de François Hollande... L'inquiétude des Français en matière de pouvoir d'achat progresse de façon spectaculaire en France : ils sont désormais 53% à anticiper une baisse dans les trois prochains mois, d'après un sondage Viavoice pour BPCE, 'Les Echos' et France Info. Cela correspond à une hausse de sept points en un mois et de... 17 points depuis mai et l'élection du nouveau président. "Après deux plans de rigueur en 2011, et alors que le climat économique est très fortement dégradé - et donc peu propice à l'augmentation des revenus -, les ménages anticipent une nouvelle augmentation de leurs dépenses contraintes à court terme", analysent François Miquet-Marty et Aurélien Preud'homme, de Viavoice, dans leurs commentaires de l'étude. Impôts et prix de l'énergie La fiscalité, citée par 37% des personnes interrogées (+6), et le prix du gaz, par 25% (+6) sont les deux postes de dépenses qui préoccupent le plus les Français. "Ces évolutions font écho à deux annonces récentes : l'augmentation de 20 milliards d'euros de prélèvements obligatoires supplémentaires pour 2013, et l'augmentation du prix du gaz de 2 % au 1er octobre (mais qui pourrait être suivie d'une nouvelle hausse début 2013)", explique Viavoice. La consommation, mais aussi l'épargne devraient subir cette inquiétude de plein fouet : 38% des Français envisagent dans les trois prochains mois de "dépenser moins d'argent que ces derniers mois"(+4). Par ailleurs, 33% des personnes interrogées comptent "mettre moins d'argent de côté"(+4). L'immobilier aussi est concerné, puisque 3 % seulement envisagent d'acheter une maison ou un appartement au cours des prochains mois (-1).