4G: "On va recommencer à diviser les prix par deux !", dit le PDG de Free Mobile

  • A
  • A
4G: "On va recommencer à diviser les prix par deux !", dit le PDG de Free Mobile
Partagez sur :

Xavier Niel entend bien casser les prix sur le marché de la 4G, alors que les opérateurs historiques viennent tout juste de se lancer...

Comme à son  habitude, Free Mobile a décidé de ne pas se lancer sur le marché de la 4G, pour une seule et bonne raison. "Les opérateurs se sont sentis obligés d'avancer le lancement de la 4G afin de pouvoir augmenter leurs prix et engranger toujours plus de bénéfices (...) On les laisse monter leurs prix pour revenir et recommencer à diviser les prix par deux (...) On ne va pas se gêner !", a confié le PDG d'Iliad, Xavier Niel dans une interview accordée à 'Complément d'Enquête' sur France 2. "Pas de privilège" Souvent accusé de profiter du réseau des autres - Free Mobile dispose d'un réseau d'itinérance avec Orange - Xavier Niel s'est une nouvelle fois défendu. "Nous étions dans un oligopole (...) un nouvel acteur est arrivé (...) mais il n'a pas la capacité de couvrir 100% du territoire au premier jour donc de manière très temporaire, on lui a donné l'autorisation d'utiliser le réseau d'un autre opérateur (...) ce qui s'éteint un jour (...) en 2017", en ce qui concerne Free Mobile, a-t-il fait valoir. Miser sur la valeur ajoutée Les opérateurs historiques ont justement misé gros sur la 4G afin de restaurer leurs marges après l'offensive de Free Mobile sur les forfaits 3G. Mais déjà plusieurs MVNO ont annoncé des offres à bas prix. C'est le cas de Virgin Mobile dont l'accord d'itinérance avec Bouygues Télécom pour offrir cette nouvelle technologie, ne prendra pourtant effet qu'au printemps 2014. NRJ Mobile a également annoncé des forfaits low-cost, à la seule différence qu'ils sont disponibles immédiatement....