470 millions d'euros de fraude à la carte bancaire en 2013

  • A
  • A
470 millions d'euros de fraude à la carte bancaire en 2013
Partagez sur :

En 2013, la fraude a représenté un montant cumulé de 469,9 millions d'euros, selon l'Observatoire dédié de la Banque de France.

La fraude concerne toujours les paiements par carte bancaire : en 2013, elle a représenté un montant cumulé de 469,9 millions d'euros, selon l'Observatoire dédié de la Banque de France. En un an, la progression est de 4,3%. Mais les volumes de paiements ont augmenté dans des proportions similaires (+4,4% à 586,5 milliards d'euros). Autrement dit, le taux de fraude est resté stable d'une année sur l'autre à 0,08%. Il faut néanmoins rappeler que ce taux ne s'élevait encore qu'à 0,062% en 2007. Le taux de fraude sur les transactions nationales (0,046%) est resté très inférieur à la moyenne même s'il a légèrement augmenté par rapport à celui de 0,045% constaté en 2012. Il n'a par exemple été que de 0,013% sur les retraits et paiements de proximité. Plus de paiements sécurisés L'observatoire souligne aussi les progrès réalisés en matière de paiements sur Internet avec un taux de fraude passé de 0,29% à 0,229% en un an grâce à la progression des paiements sécurisés. Internet reste toutefois un maillon faible puisque ce canal a concentré 64% des fraudes nationales alors qu'il n'a compté que pour 11% des transactions par carte. L'autre point noir concerne toujours les transactions internationales. Elles ont représenté 49% de la fraude globale pour seulement 11% des volumes de paiement. Ainsi, le taux de fraude (0,35%) a été huit fois plus élevé que pour les opérations nationales. Le pic a notamment été atteint dans les paiements effectués hors zone Sepa (Single euro payments area, ou marché unique européen pour les paiements) avec une carte française (0,688% de fraude).