3,8 millions de contribuables n'ont pas encore reçu leur avis d'imposition

  • A
  • A
3,8 millions de contribuables n'ont pas encore reçu leur avis d'imposition
Partagez sur :

Pas de "bug" pour l''administration, qui précise que ce calendrier était prévu...

Près de quatre millions de contribuables n'ont pas encore reçu leur avis d'imposition de l'année. Et ce, alors qu'approche l'échéance traditionnelle du 15 septembre. Un retard qui tient en fait à la réforme des avis mise en place cette année. Jusqu'à l'an dernier, les contribuables recevaient leur avis d'imposition à la rentrée (avec une échéance au 15 septembre). Certains d'entre eux recevaient par ailleurs en octobre un avis concernant les seuls prélèvements sociaux (pour les revenus fonciers et financiers essentiellement). Deux dates limites En 2013, l'administration a en revanche décidé de fusionner ces deux avis. Impôt et prélèvements sociaux sont désormais regroupés au sein du même avis. "3,8 millions de personnes sont concernées par cet avis commun", précise la DGFiP. Conséquence de cette réforme : deux dates limites sont cette année prévues pour le paiement, l'une au 16 septembre, l'autre au 15 octobre. Pas de "bug" Cela explique donc que certains Français n'aient pas encore obtenu leur avis. Il s'agit principalement de ceux qui sont concernés par la nouvelle échéance de la mi-octobre (ils recevront leur avis dans le mois). Mais ils ne sont pas les seuls. "Les derniers avis envoyés le 9 septembre concernent aussi les personnes mensualisées dont la mensualité ne change pas au 15 septembre", souligne la DGFiP. L'administration précise en tout cas que ce calendrier était prévu et rappelle qu'il n'y a par conséquent aucun retard ou "bug" dans l'envoi des avis.