3.000 attaques de "phishing" par jour en France

  • A
  • A
3.000 attaques de "phishing" par jour en France
Partagez sur :

Facebook et Google sont les sites les plus exposés, devant le service mail de La Poste...

Le hameçonnage, ou "phishing", n'est plus réservé aux internautes les plus naïfs... Selon une étude publiée par l'éditeur Kaspersky, le phénomène devient massif : sur la période 2012-2013, le nombre d'utilisateurs attaqués partout dans le monde a augmenté d'environ 87%, soit 17,4 millions d'utilisateurs d'internet. "La plupart des victimes vivait en Russie, aux �?tats-Unis, en Inde, en Allemagne, au Vietnam, au Royaume-Uni, en France, en Italie, en Chine et en Ukraine", détaille cette étude. Ces 10 pays "hébergent" 64,05% de toutes les victimes d'attaques de phishing dans sur la période. Concernant la France, 3.000 attaques ont été recensées en moyenne chaque jour sur 2012-2013, soit un bond de 60% en un an. "Dans le Top 10 des sites ou adresses les plus ciblés par le phising, on trouve le service mail de La Poste, juste derrière Facebook et Google", précise Kaspersky. Données personnelles Pour mémoire, le "phishing" n'est autre qu'une attaque malveillante, dans laquelle les cybercriminels se font passer pour un site ou une plateforme Web de confiance (réseau social, service bancaire en ligne, jeu en ligne)", explique Kaspersky, qui souligne que dans tous les cas l'objectif est de se procurer des données personnelles sur la personne piégée, qu'il s'agisse d'u mot de passe ou d'un numéro de carte de crédit. Avec à chaque fois le même but : récolter de l'argent illégalement. Cette étude montre que deux moyens sont utilisés pour manipuler les internautes : 12,1% des attaques se font via les mails, et 87,91% en naviguant tout simplement sur la toile. La plupart des serveurs qui hébergent des sites de phishing sont situés aux Etats-Unis, en Grande Bretagne, en Allemagne, en Russie, en Inde, au Canada, en France, en Australie et en Ukraine.