25% des entreprises françaises vont reprendre l'investissement

  • A
  • A
25% des entreprises françaises vont reprendre l'investissement
Partagez sur :

Investissements qui portent davantage sur le renouvellement des capacités de production que sur leur amélioration...

Un quart des entreprises françaises prévoient de nouvelles opérations de financement en ce début d'année, montre une enquête réalisée par Euler Hermès auprès de 1.684 entrepreneurs, alors qu'un tiers d'entre-elles les avaient suspendu au second semestre 2011, faute de visibilité. La suspension des opérations de financement en fin d'année dernière ne concerne pas toutes les entreprises. Les grands groupes et les sociétés du secteur agro-alimentaire ont par exemple tiré leur épingle du jeu, alors que les petites entreprises du secteur commercial ont été les plus touchées. En 2012, si l'investissement repart, les dépenses de qualité devraient encore reculer, estime le leader de l'assurance-crédit. Les entreprises cherchent en effet à renouveler leurs capacités de production plutôt que de les augmenter ou de les améliorer pour entrer dans un cycle d'innovation. "Pour l'ensemble de l'année un tiers des entreprises s'attend à ce que les conditions de financement influent sur ses dépenses d'investissement et une entreprise sur deux déclare que ses dépenses d'investissement dépendent des perspectives de débouchés ce qui est inquiétant au regard des faibles perspectives de croissance française", regrette Euler Hermès qui table sur une expansion de l'économie hexagonale de +0,4% en 2012.