2.200 radars pédagogiques installés sur les routes cette année

  • A
  • A
2.200 radars pédagogiques installés sur les routes cette année
Partagez sur :

Les avertisseurs de radars ne seront pas interdits, mais transformés en assistants d'aide à la conduite...

Les routes françaises verront bien pousser 2.200 radars pédagogiques en 2011. Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a confirmé l'information ce lundi : les 200 premiers appareils seront installés avant la fin du mois de juin, et les 2.000 autres avant la la fin de l'année. Les panneaux qui signalent la présence de radars fixes, seront, eux bien supprimés, la question de leur démantèlement ayant provoqué de forts remous au sein de la majorité. Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur et les représentants de l'Association Française des Fournisseurs et Utilisateurs de Technologies et d'Aide à la Conduite (AFFTAC) sont parvenus à un premier accord lors d'une réunion au ministère de l'Intérieur vendredi dernier. Il a été convenu que les avertisseurs de radars seront transformés en "assistants d'aide à la conduite", permettant de signaler les zones dangereuses. Les services de l'Etat apporteraient leur appui à la diffusion de l'information, qu'il s'agisse des vitesses autorisées, de l'état du trafic ou de la lutte contre la somnolence. Si cette option est validée par les deux parties, l'interdiction des avertisseurs de radars serait contournée mais les appareils n'indiqueraient donc plus la localisation exacte des radars fixes (un de leur principal intérêt aujourd'hui). Quant à la dimension communautaire qui permet par exemple aux utilisateurs de ces appareils de s'échanger en temps réel des informations sur la localisation des radars mobiles, rien n'est mentionné dans le communiqué du ministère