1.250 emplois menacés chez Goodyear à Amiens ?

  • A
  • A
1.250 emplois menacés chez Goodyear à Amiens ?
Partagez sur :

La direction française du goupe devrait fermer le site au plus tard fin 2014...

Nouvelle menace de plan social en France... D'après les informations du 'Monde', la direction de Goodyear France devrait annoncer le 31 janvier, au cours d'un comité central d'entreprise (CCE) la fermeture, au plus tard fin 2014, de la totalité de son usine d'Amiens-Nord, dans la Somme. Au total, 1.250 personnes travaillent sur le site. 'Le Monde' précise que c'est la fabrication de pneus pour voitures de tourisme, qui est visée en premier lieu. "Mais cela touche aussi la production des pneus pour engins agricoles (le "farm"), alors que la direction avait, jusqu'à présent, assuré qu'elle la conserverait tant qu'il n'y aurait pas de repreneur", écrit le quotidien. Cette activité avait fait l'objet d'une offre de la part de Titan international, qui s'était soldée par un échec. Matignon planche sur le dossier Dans un document diffusé mi-janvier à la presse, Goodyear Dunlop Tires France évoque une "situation financière difficile depuis de nombreuses années", en particulier pour le site d'Amiens-Nord, confronté à une "perte de compétitivité structurelle". "Nous avons été informés du risque de fermeture prochaine du site", a confié au 'Monde' une source dans l'entourage de Jean-Marc Ayrault. Une réunion sur le sujet s'est même tenue mardi à Matignon, "sans qu'une position définitive soit arrêtée". L'offre de reprise de Titan international a échoué en septembre 2012.  Le groupe américain, qui était intéressé uniquement par l'activité pneus agricoles, s'était  engagé à reprendre un peu plus de 500 salariés sur le millier que compte l'usine d'Amiens. Mais le plan de départs volontaires proposé à l'époque par la direction a échoué, faute d'accord avec la CGT.