Fort Boyard : qui sont-ils en vrai ?

Par Marie-Laure Combes

Publié le 08 Juillet 2010 à 22h45 Mis à jour le 08 Juillet 2010 à 22h45

  • a a
2

Des personnages mythiques font le succès de l'émission. Europe1.fr vous en dit plus sur eux.

Yann Le Gac, Yves Marchesseau, André Bouchet, Anthony Laborde, Monique Angeon... Ces noms ne vous disent peut-être pas grand chose et pourtant vous avez sûrement déjà vu ces personnes à la télévision. Quelques jours par an, ils deviennent le Père Fouras, La Boule, Passe-Partout, Passe-Muraille et Félindra pour l'émission culte de l'été de France 2, Fort Boyard. Mais qui sont-ils en dehors du Fort ? Europe1.fr les a joints au téléphone.

"Il faut que je grogne"

Yves Marchesseau joue La Boule depuis 16 ans. Mais dans la vraie vie, ce gros nounours de 110 kilos n'est pas aussi désagréable qu'il en a l'air, même s'il avoue "avoir toujours un peu ronchonné". "Il faut toujours que je grogne. Quand j'ai eu le rôle, mes copains m'ont dit 'ils te connaissent bien quand même'", dit cet ancien vendeur de boules de pétanques.

Son personnage plaît particulièrement aux enfants. Un succès auquel Yves Marchesseau ne s'attendait pas forcément : "je pensais que les gens allaient me détester. Mais c'est le contraire, ils trouvent que je ne suis pas assez méchant ! Les plus jeunes voudraient que je donne plus de coups de pied aux fesses des candidats", dit-il.

Quand il n'est pas au milieu de l'océan sur le Fort Boyard, Yves Marchesseau fait des animations dans des supermarchés, des foires ou des kermesses. Il y joue encore le rôle de La Boule. "J'ai même un mini gong", précise en riant celui qui sonne le début et la fin des épreuves pendant l'émission.

"On me confond avec Passe-Partout"

Il est d'ailleurs accompagné d'Anthony Laborde, alias Passe-Muraille, et d'André Bouchet, connu comme Passe-Partout. "Je suis intermittent du spectacle, je vends l'image de Fort Boyard toute l'année", dit Anthony Laborde. Il considère d'ailleurs pas son travail comme une contrainte : "Ne le dites pas trop mais j'ai l'impression d'êtres en vacances toute l'année", confie-t-il.

Le dernier arrivé sur le Fort - Passe-Muraille ne participe à l'émission que depuis 2004 - n'a pas encore acquis la notoriété de ses collègues. "Les téléspectateurs n'ont pas encore assimilé que nous sommes trois nains. Ils me confondent avec Passe-Partout et Passe-Temps. Mais ça devrait changer cette année car on va plus me voir", indique Anthony Laborde.

Passe-Partout et Passe-Muraille © France 2

André Bouchet lui est au contraire une figure emblématique du Fort depuis 1990 :"je fais partie des murs", dit-il en riant. Dédé, comme il se fait appeler, est aussi salarié de la RATP. Il a longtemps travaillé à la station de La Défense avant de rejoindre les bureaux. Il fait également de la musique : il a sorti un disque sous le pseudonyme de Dédé le Rockcoeur. La chanson Je suis Passe-Partout a rencontré un certain succès.

Regardez Dédé chanter Je suis Passe-Partout :



"Il y a une vie après le Fort"

Monique Angeon est l'une des seules femmes sur le Fort. Elle est depuis 16 ans Felindra, la dompteuse de tigres qui libère le trésor final. Et si elle manie si bien le fouet et sait se faire respecter des fauves, c'est parce qu'elle est réellement dompteuse. "Cela se passe comme de la figuration, mais c'est mon vrai métier. Il faut vraiment un dompteur à l'intérieur de la cage", dit-elle.

Mais en dehors du Fort, Felindra redevient Monique Angeon. "Il y a une autre vie après Fort Boyard. Je refuse de faire des animations, ma vie c'est les fauves", indique-t-elle. Gladiator, 2 Frères, les films auxquels elle a participé en tant que dresseuse sont nombreux et prestigieux. Et lorsqu'on la reconnaît, ce qui est rare assure-t-elle, "les gens sont toujours impressionnés. On me demande systématiquement si les tigres ont déjà mangé un candidat."

"Ne pas briser le mythe"

Yann Le Gac hésite beaucoup à parler de lui en dehors de son personnage du Père Fouras. "Il ne faut pas briser le mythe. Même sur les tournages, je ne parle jamais aux candidats avec ma vraie voix quand je suis déguisé. J'évite même de signer des autographes pour ne pas rompre le charme", dit-il.

Le Père Fouras de Fort Boyard © FRANCE 2

Mais lorsqu'il ne porte pas le masque en latex qui le fait ressembler à un vieillard, cet ancien danseur étoile de Maurice Béjart travaille pour la société de production qui fabrique des jeux d'aventure comme Fort Boyard ou encore Koh Lanta. Il conçoit des épreuves pour ces émissions et participe donc aux tournages plusieurs mois par an.

Et si son vrai visage est peu connu, son nom, qui apparaît au générique de Fort Boyard depuis 1990, l'est un peu plus. Ce qui peut parfois le tirer d'une mauvaise passe : "je me suis fait arrêter une fois en voiture vers la Tour Eiffel parce que je n'avais pas bouclé ma ceinture de sécurité. Le policier a emmené mes papiers dans le fourgon pour faire des vérifications. Quand il est revenu, il m'a dit 'vous êtes les Père Fouras?". Et là, ils m'ont escorté, toutes sirènes hurlantes. J'avais l'impression d'être le président de la République !", se souvient-il.

Le Père Fouras, Félindra et Passe-Temps © France 2

Le grand direct des médias
  • 01:08:44 Le grand direct des médias – Thomas Sotto

    Le grand direct des médias – M6 a-t-elle perdu la main ?

  • 01:11:23 Le grand direct des médias – Thomas Sotto

    Le grand direct des médias – Spéciale séries

  • 01:10:02 Le grand direct des médias – Thomas Sotto

    Le grand direct des médias – Reha Hutin

  • 01:04:09 Le grand direct des médias – Thomas Sotto

    Le grand direct des médias – Edwy Plenel

A la télé ce soir