UMP : Copé ferme sur le calendrier

Par Benjamin Bonneau

Publié le 9 décembre 2012 à 14h59 Mis à jour le 9 décembre 2012 à 16h54

UMP : Copé ferme sur le calendrier

© MaxPPP

Copé et Fillon doivent négocier une nouvelle fois lundi. Mais le premier reste inflexible.

Lundi, l’UMP entrera dans sa quatrième semaine de crise. François Fillon et Jean-François Copé doivent d’ailleurs se rencontrer une nouvelle fois pour tenter de trouver une solution au marasme dans lequel est plongé leur parti. En attendant, dans un entretien au Parisien, dimanche, le président proclamé a d’ores et déjà fermé la porte à un nouveau vote anticipé.

>> La question du calendrier. C’est le dernier point d’achoppement entre les deux parties. Jean-François Copé a certes accepté l’idée d’un nouveau vote, réclamé par le camp Fillon, mais pas avant les municipales de 2014. Et il ne risque pas de changer d’avis : "nous ne pouvons pas nous permettre de repartir dans une campagne interne qui amènerait son nouveau lot de divisions alors que notre famille est déjà fragilisée. Il nous reste quinze mois avant les municipales. Une grande vague bleue est possible. L'urgence est donc au rassemblement et cela doit emporter sur tout le reste", fait-il valoir.

>> A LIRE AUSSI : Fillon pour un vote dans les plus brefs délais

François Fillon.

© Reuters

>> La menace judiciaire. "Le recours à la justice, c’est la bombe nucléaire", estimait le copéiste Luc Chatel sur Europe 1. François Fillon continue pourtant de brandir la menace. Dimanche dernier, son avocat assurait ainsi dans le JDD que "la plainte est prête. Je peux la déposer à tout moment. Dès que l’instruction m’en sera donnée, je demanderai au juge d’annuler cette élection." Pas de quoi affoler Jean-François Copé : "Si François Fillon souhaite aller en justice, il sait que je lui présenterai de très nombreux arguments pour conforter les raisons de mon élection", explique-t-il en affirmant espérer "une solution politique plutôt qu'une solution judiciaire". "Objectivement", dit-il, "ce serait la pire voie qui soit".

>> A LIRE AUSSI : quel recours en justice pour Fillon ?

>> Ses rendez-vous avec Fillon. Ils se sont déjà vus quatre fois en tête à tête, et se retrouveront à nouveau lundi. Mais que peuvent-ils bien se dire, alors que l’inimitié entre les deux hommes est à son paroxysme ? "On prend juste le temps de se parler parce que cette crise est désastreuse pour notre famille politique. On essaie de surmonter cette période par le dialogue plutôt que par le conflit, assure Jean-François Copé.

>> L’avenir de l’UMP. Le député-maire de Meaux se dit "très malheureux de cette situation qui donne une image affligeante de [sa] famille politique." Quant à son image personnelle, il a bien conscience qu’elle est fortement dégradée, comme le montre d’ailleurs les enquêtes d’opinion : "c’est une évidence. Je ne vois pas qui peut sortir gagnant d’une confrontation comme celle-là." Et pour finir sur une note d’optimisme, Jean-François Copé "ne croit pas" que ce psychodrame laisse des séquelles irréversibles. "Personnellement, malgré la violence de certaines attaques, je suis décidé à tourner définitivement la page."

  • a a
7

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 17h48

    LCI : l'UMP dénonce des connivences entre le CSA et la gauche

  2. 10h37

    Le Journal officiel bientôt plus imprimé ?

  3. 07h34

    Goasguen : "Sarkozy est l’ennemi public numéro 1"

  4. Hier

    Hollande propose Moscovici comme commissaire européen

  5. Hier

    Autoroute A831 : Royal dénonce les attaques "brutales et misogynes"

  6. Hier

    Quand Juppé redressait fiscalement Estrosi

  7. Hier

    Moscovici candidat pour un poste de commissaire européen

  8. Hier

    La nouvelle affaire Sarkozy ? "Cela commence à faire beaucoup !" (UMP)

  1. Hier

    Le FN censuré dans L’amour est dans le pré

  2. Hier

    Sarkozy visé par une nouvelle enquête sur la campagne de 2007

  3. Hier

    Lutte contre l'antisémitisme et le racisme : vers une mission interministérielle

  4. Hier

    Chelles : le portrait de Sarkozy trône toujours

  5. Hier

    Hayange : un maire FN repeint une œuvre d'art, l'artiste fâché

  6. Hier

    Vallaud-Belkacem : "Les colonies de vacances sont extrêmement surveillées"

  7. Hier

    Les studieuses vacances du président Hollande

  8. Hier

    Vallaud-Belkacem : "L'UMP a donné à voir une image qui n'est pas à son honneur"

  1. Hier

    Sarkozy au Congo pour une conférence

  2. Hier

    Air Algérie : "se donner du temps pour y voir plus clair"

  3. Hier

    Quand NKM traite Copé de "merde"

  4. Hier

    Transparence : qu'ont déclaré les parlementaires ?

  5. Hier

    Manif pro-palestinienne de samedi : "les organisateurs seront reçus"

  6. Hier

    Gaston Flosse va saisir la CEDH

  7. Hier

    L'Assemblée donne son feu vert à la France à 13 régions

  8. Hier

    Manif propalestinienne : sans le citer, Valls critique un maire écolo

  1. Hier

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  2. Hier

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  3. Hier

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  4. Hier

    Fatigué, Mélenchon va prendre du recul

  5. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  6. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  7. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  8. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  1. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  2. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  3. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  4. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  5. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  6. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  7. Hier

    Aubry règle ses comptes

  8. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  1. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  2. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  3. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  4. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  5. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  6. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  7. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  8. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  1. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  2. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement