Tous les bureaux de vote fermeront-ils à 20h ?

Par Europe1.fr avec agences

Publié le 23 avril 2012 à 11h30 Mis à jour le 23 avril 2012 à 16h44

La Commission de contrôle de la campagne a recommandé lundi la fermeture de tous les bureaux de vote à 20h00 le 6 mai prochain.

La Commission de contrôle de la campagne a recommandé lundi la fermeture de tous les bureaux de vote à 20h00 le 6 mai prochain. © REUTERS

La Commission de contrôle de la campagne le recommande, le gouvernement s'y refuse.

Pour éviter d'éventuelles fuites, c'est sans doute la solution la plus simple. La Commission de contrôle de la campagne a recommandé lundi la fermeture de tous les bureaux de vote à 20h00 le 6 mai prochain. L'objectif est d'éviter que des médias ne publient des résultats avant l'heure légale, comme cela a été le cas au 1er tour. La justice est même en train de plancher sur ces dossiers.

Le gouvernement refuse

"Pour tirer les conséquences de cette situation, et pour éviter que le résultat du second tour de l'élection présidentielle ne soit divulgué avant la clôture du scrutin, la Commission nationale de contrôle recommande, afin de garantir le droit de chaque électeur à la libre expression de son suffrage, que soit fixée à 20 heures le 6 mai prochain la fermeture de l'ensemble des bureaux de vote de métropole", annonce-t-elle dans un communiqué.

"On ne change pas les règles du jeu entre deux tours d'une même élection", a répondu lundi le ministère de l'Intérieur pour justifier qu'il "ne suivra pas" par les recommandations de la Commission.

Une modification d'un décret nécessaire

Pour rendre cette décision effective avant le second tour, Il faudrait modifier le décret de convocation des électeurs du 22 février 2012, c'est-à-dire prendre un autre décret en conseil des ministres signé par le président de la République et contresigné par le Premier ministre, précise la Commission. Or, deux conseils des ministres sont programmés avant le second tour.

Si un décret était pris, il empêcherait la réalisation d'estimations, mais les instituts pourraient toujours réaliser des sondages dits de "sortie des urnes", consistant à interroger à la sortie des bureaux de vote les électeurs de bureaux-test, procédure à laquelle les instituts ont renoncé au premier tour.

Le débat sur la publication des résultats avant 20 heures a été relancé jeudi dernier sur Europe 1 par Nicolas Sarkozy. Le président-sortant avait confié à propos de ces fuites : "Non franchement, ça ne me choque pas","le monde est devenu un village". "Ne recréons pas une ligne Maginot", avait-il expliqué, estimant que la France a, en la matière, "des règles qui sont parfois un peu datées. Tout le monde le sait. C'est une forme d'hypocrisie".

  • a a
3

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 08h48

    Wauquiez : "il faut une Europe à plusieurs vitesses"

  2. Hier

    Cahuzac : "le prix de la vérité était trop lourd"

  3. Hier

    Manifestation des Femen contre le FN

  4. Hier

    Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche

  5. Hier

    Apparu riposte au canular qui a dévoilé son numéro de téléphone

  6. Hier

    Les eurosceptiques anglais rejettent la main tendue du FN

  7. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  8. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  1. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  2. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  3. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  4. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  5. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  6. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  7. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  8. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  1. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  2. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  3. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  4. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  5. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  6. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  7. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  8. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  1. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  2. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  3. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  4. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  5. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  6. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  7. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  8. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  1. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  2. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  3. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  4. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  5. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  6. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  7. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  8. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  1. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  2. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  3. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  4. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  5. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  6. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  7. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  8. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  1. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  2. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement