Présidentielle : les fuites seront punies

Par Europe1.fr

Publié le 19 avril 2012 à 16h07 Mis à jour le 19 avril 2012 à 16h22

Les réseaux sociaux sont dans le viseur du parquet. © MAXPPP

Le parquet de Paris a rappelé fermement l'interdiction de publier ou commenter tout résultat avant 20h.

Le parquet de Paris a menacé jeudi d'engager des poursuites judiciaires en cas de diffusion, le jour des premier et second tours de la présidentielle, d'estimation de résultats ou de sondages à la sortie des urnes avant la fermeture des derniers bureaux de vote en métropole, à 20 heures.

"En concertation avec la police judiciaire parisienne, un dispositif a été arrêté permettant au parquet de Paris, en cas de violation de cette interdiction, de saisir immédiatement pour enquête la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la direction régionale de police judiciaire", a indiqué dans un communiqué le procureur de la République à Paris, François Molins.

Twitter et Facebook visés

"Cette interdiction vise notamment toutes les diffusions, par voie de presse en particulier radiophonique et audiovisuelle, sur Internet (sites et blogs) et sur les réseaux sociaux", indique encore le communiqué du parquet.

En clair, toute personne qui relaiera un sondage sur son mur Facebook ou le tweetera, risque au maximum 75.000 euros d'amende. Cette règle s'appliquera également le week-end du second tour, prévient le parquet.

"Le monde est devenu un village"

Cette question juridique est au centre de toutes les attentions depuis le début de la semaine. Invité de la matinale d'Europe 1 jeudi, le président-candidat a confié qu'il ne serait pas choqué si des fuites sur les sondages ou estimations intervenaient avant 20 heures. "Le monde est devenu un village, ne recréons pas une ligne Maginot", a ajouté Nicolas Sarkozy, parlant même de "forme d'hypocrisie" avec "des règles qui sont parfois un peu datées".


Le clan Hollande a rapidement réagi à cette sortie du président. "Pour nous, ce n’est pas le sujet dominant du moment. Ce qui compte, c’est que les citoyens aillent voter quel que soit leur vote. L'urgence c'est qu'un maximum d'entre eux aillent voter", a répondu Bernard Cazeneuve, le porte-parole de François Hollande, à Europe1.fr.

Libé en "brise-glace" ?

Toutefois, cette loi n'est en vigueur que sur le territoire français, et ne concerne pas les médias émettant de l'étranger. C'est notamment le cas de la RTBF, une chaîne de télévision belge. Cette dernière a annoncé il y a une semaine la tenue d'une émission spéciale sur l'élection présidentielle française les 22 avril et 6 mai, avec estimations et résultats de sondages donnés régulièrement aux téléspectateurs.

Une idée qui a secoué le paysage médiatique jusqu'en France. Mercredi, Libération a annoncé qu'il se "réserve le droit" de publier sur son site les estimations de résultats du premier tour dès 18H30, "si l'écart est net et les sources fiables", selon Nicolas Demorand, directeur de la rédaction du quotidien. "S'il faut que Libé aie le rôle de brise-glace, on le fera. Tous les scénarios restent possibles (...) Ce qui fera qu'on publie ou pas (ces estimations) dépendra uniquement de la qualité de ce qu'on aura", a-t-il dit.

  • a a
6

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 11h03

    Pour Valandrey, Trierweiler "a été humiliée"

  2. 08h36

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  3. 08h24

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  4. 08h18

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  5. 06h25

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  6. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  7. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  8. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  1. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  2. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  3. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  4. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  5. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  6. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  7. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  8. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  1. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  2. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  3. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  4. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  5. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  6. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  7. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  8. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  1. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  2. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  3. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  4. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  5. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  6. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  7. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  8. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  1. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  2. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  3. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  4. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

  5. Hier

    Rocard a "sous-estimé le talent" de Valls

  6. Hier

    Delapierre : "Il faut résister à l’austérité"

  7. Hier

    60% des Français prêts au "big bang territorial"

  8. Hier

    55% des Français convaincus par le discours de Valls

  1. Hier

    Candidature de Paris aux JO 2014 : "il faut que ça ait un sens"

  2. Hier

    Homosexualité : Boutin reconnaît des "propos maladroits"

  3. Hier

    Marseille : le maire FN Stéphane Ravier chahuté

  4. Hier

    L’homosexualité, "une abomination" : une plainte contre Boutin

  5. Hier

    Harlem Désir est "totalement concentré sur sa tâche"

  6. Hier

    Le Pen : la réponse de Schulz, la mise au point de France 2

  7. Hier

    Clermont-Ferrand : le passé d'un élu embarrasse le FN

  8. Hier

    Le maire de Grenoble propose de vendre les caméras de sa ville

  1. Hier

    Dominique Baudis disait sa "fierté" de s'être battu contre la calomnie

  2. Hier

    Dominique Baudis, mort d'un hyperactif

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement