Parrainages : Bayrou ne convainc pas

Par Fabienne Cosnay

Publié le 13 février 2012 à 09h43 Mis à jour le 13 février 2012 à 20h16

© Europe 1

Tous les partis se sont prononcés contre la proposition de François Bayrou.

"Vous vous rendez compte ? Des responsables politiques se réunissant dans une arrière-boutique pour répartir des signatures ! ... Mais enfin, qu'est-ce que ça veut dire ?" Manuel Valls a rejeté avec force lundi, sur Europe 1, la proposition de François Bayrou d'une concertation entre les grands partis dans l'hypothèse où Marine Le Pen n'obtiendrait pas les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à la présidentielle.

"C'est quand même étrange de la part de François Bayrou qui en appelle aux institutions de la Ve République et qui, là, nous fait une proposition de réunir les partis comme sous la IVe République pour régler les problèmes", a lancé le directeur de la communication de François Hollande.

"Il y a une loi, on ne change pas la loi en pleine campagne !" :

Sur France 2, dimanche soir, François Bayrou avait fait entendre une position nouvelle de la classe politique concernant les parrainages de la candidate du Front national. Le candidat MoDem avait estimé que si "Marine Le Pen fait une déclaration publique en disant qu'elle n'a pas les signatures, les dirigeants des grands courants démocratiques devront en discuter". François Bayrou a réitéré lundi ses propositions, jugeant "impossible" qu'une seule formation politique complète les parrainages présidentiels de Marie Le Pen et réaffirmant qu'il reviendrait aux grands partis ensemble d'en parler afin d'assurer le "pluralisme".

"L'impression d'un tripatouillage politique"

Christian Jacob, a assuré lundi qu'il "n'imaginait pas un instant une réunion au sommet des partis politiques" pour débattre de ce sujet. "Ça n'aurait pas de sens. C'est contraire à l'esprit de la Ve République et ça donnerait l'impression d'un tripatouillage politique", a estimé le chef de file des députés UMP.

Villepin et Joly rejettent aussi la proposition

L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, qui peine aussi à réunir ses 500 signatures, a exclu lui aussi toute initiative en faveur de Marine Le Pen. "Je ne suis pas un homme de combinaisons, je ne suis pas un homme d'arrière-pensées", a-t-il déclaré sur France Info.

Même refus chez Eva Joly. La candidate EELV à la présidentielle a déclaré lundi qu'"il ne fallait pas compter" sur elle pour aider Marine Le Pen. "Ce n'est pas mon problème, il ne faut pas compter sur moi, les règles sont les mêmes pour tous et je veux qu'elles soient respectées", a-t-elle affirmé.

Tout en saluant le "comportement républicain" et "démocrate" de François Bayrou, Marine Le Pen a tenu à préciser lundi qu'elle n'avait pas "appeler à l'aide" ses adversaires politiques pour obtenir ses parrainages.

  • a a
15

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 08h34

    "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  2. 08h22

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  3. 08h11

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  4. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  5. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  6. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  7. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  8. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  1. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  2. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  3. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  4. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  5. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  6. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  7. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  8. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  1. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  2. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  3. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  4. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  5. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

  6. Hier

    Rocard a "sous-estimé le talent" de Valls

  7. Hier

    Delapierre : "Il faut résister à l’austérité"

  8. Hier

    60% des Français prêts au "big bang territorial"

  1. Hier

    55% des Français convaincus par le discours de Valls

  2. Hier

    Candidature de Paris aux JO 2014 : "il faut que ça ait un sens"

  3. Hier

    Homosexualité : Boutin reconnaît des "propos maladroits"

  4. Hier

    Marseille : le maire FN Stéphane Ravier chahuté

  5. Hier

    L’homosexualité, "une abomination" : une plainte contre Boutin

  6. Hier

    Harlem Désir est "totalement concentré sur sa tâche"

  7. Hier

    Le Pen : la réponse de Schulz, la mise au point de France 2

  8. Hier

    Clermont-Ferrand : le passé d'un élu embarrasse le FN

  1. Hier

    Le maire de Grenoble propose de vendre les caméras de sa ville

  2. Hier

    Dominique Baudis disait sa "fierté" de s'être battu contre la calomnie

  3. Hier

    Dominique Baudis, mort d'un hyperactif

  4. Hier

    Montebourg tape sur la méthode Ayrault

  5. Hier

    Popularité : Valls débute dans les hautes sphères

  6. Hier

    Cambadélis admet que Désir "n’a pas réussi" à la tête du PS

  7. Hier

    Carla Bruni : l'affaire Gayet "ne peut pas être privée"

  8. Hier

    Création d'une commission d'enquête sur "l'exil des forces vives"

  1. Hier

    Qui sont les nouveaux secrétaires d’État ?

  2. Hier

    Marseille : Ravier, maire FN, débutera par un mariage gay

  3. Hier

    Les ministres privés de portable

  4. Hier

    UMP : accusé de détournements, Fillon riposte

  5. Hier

    La chômeuse qui avait interpellé Copé se lance pour les européennes

  6. Hier

    Béziers : Ménard débarque le chef de la police municipale

  7. Hier

    Marine Le Pen refuse le débat, France 2 accepte

  8. Hier

    Jean-Pierre Jouyet, nouveau secrétaire général de l’Elysée

  1. Hier

    Valls va nommer "une douzaine" de secrétaires d'Etat

  2. Hier

    Le Maire : "Valls s'est métamorphosé en François Hollande"

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement