Alerte info Avion d'Air Algérie disparu : 50 à 80 Français étaient à bord > En savoir plus

PSG : pour Valls, "il faut être impitoyable"

Par Marc-Antoine Bindler

Publié le 14 mai 2013 à 10h06 Mis à jour le 14 mai 2013 à 17h09

Manuel Valls : "les coupables, c'est les casseurs"

INTERVIEW E1 - Le ministre de l'Intérieur réclame des sanctions exemplaires à l'encontre des casseurs du Trocadero.

"Je veux condamner avec la plus grande force ces débordements et ces violences qui sont intolérables", a déclaré Manuel Valls sur Europe 1 mardi matin. Le ministre de l'Intérieur réagissait ainsi aux incidents qui ont éclaté lors de la cérémonie du troisième titre de champion de France du PSG, au Trocadéro lundi soir. "Plusieurs centaines d'individus, des ultras dont certains sont interdits de stades, des casseurs, jeunes, alcoolisés depuis plusieurs heures, ont frappé des gens, des journalistes et s'en ont pris a des vitrines de commerces, à des voitures", a rapporté le ministre de l'Intérieur, affirmant que ces violences qui ont fait 32 blessés, se sont soldées par "39 interpellations et 38 gardes à vue".

"Être impitoyable avec ces supporters". "Ces violences sont intolérables. Elles donnent une image de Paris, de la France, du football dont nous devons mesurer l'ampleur", a estimé Manuel Valls. "A l'évidence il faut tirer les leçons de ce qu'il s'est passé. Une demande a été faite (par le club) pour descendre les Champs-Élysées. Le préfet de police l'a interdit. "Cela faisait des années que les parisiens attendaient cette victoire. Mais à l'évidence le football est encore malade. C'est le cas du PSG comme de nombreux clubs. Il faut être impitoyable à l'égard des ces supporters", a-t-il réagi.

Manuel Valls : "Les coupables ce sont les casseurs"

Pas de cérémonie à l’hôtel de ville. Le PSG ne présentera pas son trophée de champion de France à l’hôtel de ville de Paris mardi. "Toute manifestation publique, dans l'espace public, dans les heures qui viennent autour du Paris Saint Germain n'est évidemment pas possible", a estimé.

Sur les critiques. Le ministre de l'Intérieur a répliqué aux critiques de l'opposition qui fusent depuis lundi soir. "Je veux rappeler un fait : les coupables, ce sont les casseurs", a affirmé le Manuel Valls. "J'entends dire de la part de certains, à droite, dans l'opposition, à l'extrême-droite, que la police n'a pas fait son travail. Je me dis que la défense de l'ordre a vraiment changé de camp...", a-t-il poursuivi. "Il y a quelques semaines, ces mêmes parlementaires, ces mêmes responsables, ont mis en cause la police dans la gestion de l'ordre public pour ce qui concerne les manifestations contre le mariage pour tous. Des manifestants dont une partie, identitaires, groupes d'extrême-droite, s'en prenaient aux forces de l'ordre. Il y a donc aujourd'hui une mise en cause non pas du ministre de l'Intérieur mais des forces de l'ordre : ceci est inacceptable de la part de ces élus", a ajouté le ministre.

  • a a
34

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 12h10

    Qu'ont déclaré les parlementaires ?

  2. 08h35

    Manif pro-palestinienne de samedi : "les organisateurs seront reçus"

  3. 08h09

    Gaston Flosse va saisir la CEDH

  4. Hier

    L'Assemblée donne son feu vert à la France à 13 régions

  5. Hier

    Manif propalestinienne : sans le citer, Valls critique un maire écolo

  6. Hier

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  7. Hier

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  8. Hier

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  1. Hier

    Fatigué, Mélenchon va prendre du recul

  2. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Costa Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le maire de Bastia redoute le Costa Concordia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement