PSG : pour Valls, "il faut être impitoyable"

Par Marc-Antoine Bindler

Publié le 14 mai 2013 à 10h06 Mis à jour le 14 mai 2013 à 17h09

Manuel Valls : "les coupables, c'est les casseurs"

INTERVIEW E1 - Le ministre de l'Intérieur réclame des sanctions exemplaires à l'encontre des casseurs du Trocadero.

"Je veux condamner avec la plus grande force ces débordements et ces violences qui sont intolérables", a déclaré Manuel Valls sur Europe 1 mardi matin. Le ministre de l'Intérieur réagissait ainsi aux incidents qui ont éclaté lors de la cérémonie du troisième titre de champion de France du PSG, au Trocadéro lundi soir. "Plusieurs centaines d'individus, des ultras dont certains sont interdits de stades, des casseurs, jeunes, alcoolisés depuis plusieurs heures, ont frappé des gens, des journalistes et s'en ont pris a des vitrines de commerces, à des voitures", a rapporté le ministre de l'Intérieur, affirmant que ces violences qui ont fait 32 blessés, se sont soldées par "39 interpellations et 38 gardes à vue".

"Être impitoyable avec ces supporters". "Ces violences sont intolérables. Elles donnent une image de Paris, de la France, du football dont nous devons mesurer l'ampleur", a estimé Manuel Valls. "A l'évidence il faut tirer les leçons de ce qu'il s'est passé. Une demande a été faite (par le club) pour descendre les Champs-Élysées. Le préfet de police l'a interdit. "Cela faisait des années que les parisiens attendaient cette victoire. Mais à l'évidence le football est encore malade. C'est le cas du PSG comme de nombreux clubs. Il faut être impitoyable à l'égard des ces supporters", a-t-il réagi.

Manuel Valls : "Les coupables ce sont les casseurs"

Pas de cérémonie à l’hôtel de ville. Le PSG ne présentera pas son trophée de champion de France à l’hôtel de ville de Paris mardi. "Toute manifestation publique, dans l'espace public, dans les heures qui viennent autour du Paris Saint Germain n'est évidemment pas possible", a estimé.

Sur les critiques. Le ministre de l'Intérieur a répliqué aux critiques de l'opposition qui fusent depuis lundi soir. "Je veux rappeler un fait : les coupables, ce sont les casseurs", a affirmé le Manuel Valls. "J'entends dire de la part de certains, à droite, dans l'opposition, à l'extrême-droite, que la police n'a pas fait son travail. Je me dis que la défense de l'ordre a vraiment changé de camp...", a-t-il poursuivi. "Il y a quelques semaines, ces mêmes parlementaires, ces mêmes responsables, ont mis en cause la police dans la gestion de l'ordre public pour ce qui concerne les manifestations contre le mariage pour tous. Des manifestants dont une partie, identitaires, groupes d'extrême-droite, s'en prenaient aux forces de l'ordre. Il y a donc aujourd'hui une mise en cause non pas du ministre de l'Intérieur mais des forces de l'ordre : ceci est inacceptable de la part de ces élus", a ajouté le ministre.

  • a a
34

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 18h04

    Une mairie FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

  2. 15h19

    Hollande hué : "Jaurès, il parlait pas comme vous"

  3. 15h00

    A Mantes-la-Ville, un comité pour mettre le FN "sous surveillance"

  4. 13h50

    Le Parlement siègera en session extraordinaire en juillet

  5. 08h48

    Wauquiez : "il faut une Europe à plusieurs vitesses"

  6. Hier

    Cahuzac : "le prix de la vérité était trop lourd"

  7. Hier

    Manifestation des Femen contre le FN

  8. Hier

    Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche

  1. Hier

    Apparu riposte au canular qui a dévoilé son numéro de téléphone

  2. Hier

    Les eurosceptiques anglais rejettent la main tendue du FN

  3. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  4. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  5. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  6. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  7. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  8. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  1. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  2. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  3. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  4. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  5. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  6. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  7. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  8. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  1. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  2. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  3. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  4. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  5. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  6. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  7. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  8. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  1. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  2. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  3. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  4. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  5. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  6. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  7. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  8. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  1. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  2. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  3. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  4. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  5. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  6. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  7. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  8. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  1. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  2. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

L'actu politique
Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement