Mélenchon : "oui je propose ma candidature"

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 12 mai 2012 à 12h19 Mis à jour le 12 mai 2012 à 15h11

Jean Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon © MAXPPP

Jean-Luc Mélenchon s'est officiellement lancé contre Marine Le Pen à Hénin-Beaumont.

La bataille d'Hénin-Beaumont est déclarée. Jean-Luc Mélenchon, chef de file du Front de gauche, a officialisé samedi sa candidature face à Marine Le Pen, candidate FN, aux législatives. "Oui je propose ma candidature dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais", a-t-il déclaré sur France 3 Nord/Pas-de-Calais, ce qui laisse augurer une campagne musclée.

Mélenchon promet un "langage sans concessions"

"Je forme le voeu que les citoyens veuillent majoritairement être représentés à l'Assemblée nationale par quelqu'un qui porte comme réponse à la crise le social et pas l'ethnique", a-t-il ajouté. "Je suis un citoyen et partout chez moi", a-t-il ajouté, alors qu'on l'interrogeait sur sa légitimité à se présenter dans cette circonscription.

"Je représente la République et l'idée qui est née ici dans ce bassin minier, du mouvement ouvrier qui a trouvé un nouveau prolongement dans le programme que je présente, 'l'humain d'abord'. Voilà qu'elle est ma légitimité et c'est celle de tout Français qui est partout chez lui sur le territoire de la République", a-t-il poursuivi, se disant "sûr que ce langage sans concessions sera bien compris ici".

"Pas une bataille de personnes"

Interrogé sur la dimension très symbolique de l'affrontement avec Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon a écarté toute bataille de personne. "Avec Mme Le Pen, c'est une grande discussion, c'est pas une discussion artificielle ni surtout personnelle, ce n'est pas une bataille de personnes", a-t-il souligné.

"La démocratie est faite de grands enjeux, de grands débats et il ne faut pas les fuir, a-t-il ajouté. "Quel genre de responsable de gauche je serais si j'allais me planquer, me cacher dans une circonscription confortable où j'aurais pour principal projet ma personne et d'être élu ? Je suis déjà élu (au parlement européen NDLR), (...) ma vie politique est faite, ma notoriété est déjà construite", a-t-il martelé.

Le Pen raille "un épiphénomène"

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a ravalé cette candidature au rang "d'épiphénomène". "Il n'y a a pas de quoi en faire un phénomène. Politiquement, c'est un épiphénomène", a-t-elle réagi samedi matin depuis Perpignan.

Vendredi matin , la candidate d'extrême-droite s'était déjà moquée de l'initiative de son rival. "Ce n'est plus de la rage, c'est de l'amour", a-t-elle estimé sur Europe 1 au sujet de la volonté du leader du Front de Gauche de venir la défier à Hénin-Beaumont où le Front national, a réalisé plus de 30% au premier tour de l'élection présidentielle.

  • a a
78

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 15h39

    Manif propalestinienne : Valls critique le maire Jacques Boutault

  2. 11h38

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  3. 10h58

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  4. 08h34

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  5. Hier

    Fatigué, Mélenchon va prendre du recul

  6. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  7. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  8. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  1. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  2. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  3. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  4. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  5. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  6. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  7. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  8. Hier

    Aubry règle ses comptes

  1. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  2. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  3. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  4. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  5. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  6. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  7. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  8. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  1. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  2. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  3. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  4. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  5. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  6. Hier

    Costa Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  7. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  8. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  1. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  2. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  3. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  4. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  5. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  6. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  7. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  8. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  1. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  2. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  3. Hier

    Le maire de Bastia redoute le Costa Concordia

  4. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  5. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  6. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  7. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  8. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  1. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  2. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement