Marine Le Pen pense déjà aux municipales

Par Aurélie Herbemont et Anne-Julie Contenay

Publié le 23 septembre 2012 à 19h53 Mis à jour le 23 septembre 2012 à 19h53

Marine Le Pen se prépare déjà pour les municipales de 2014.

Marine Le Pen se prépare déjà pour les municipales de 2014. © MAXPPP

Elle a promis un succès du parti en 2014, en clôturant l’université d’été du Front national.

Elle a déjà les élections municipales en ligne de mire. Marine Le Pen, la présidente du Front national, a clôturé l’université d’été de son parti à La Baule, dimanche, en promettant des maires et des conseillers municipaux FN à l’issue des élections municipales de 2014. Le FN est "en train de se transformer en véritable machine de guerre", a ainsi assuré celle qui a obtenu 17,9% des voix au premier tour de la présidentielle.

>> A lire aussi : Comment le FN forme ses candidats

L’ex-candidate à l’Elysée a exhorté ses troupes à constituer des listes des maintenant, avec une conviction : les municipales sanctionneront François Hollande. Marine Le Pen est également persuadée que l’UMP va vivre des années difficiles, en raison de l’ombre de Nicolas Sarkozy.

"Prendre en main le pays"

Au-delà de 2014, Marine Le Pen pense aussi déjà à la présidentielle de 2017. Elle espère bien constituer des relais afin d’aborder le scrutin en position de force, et assure à ses militant qu’elle a "l’intention de prendre en main le pays".

La présidente du FN a en outre lancé une charge violente contre François Hollande, et prononcé un véritable réquisitoire contre la présidence "normale". Marine Le Pen a repris l’anaphore utilisée par le candidat Hollande lors de son débat face à Nicolas Sarkozy entre les deux tours de la présidentielle.

"Vous, président de la République…"

"Vous, président de la République…", a-t-elle lancé, ajoutant : "vous n’avez respecté qu’une seule de vos grandes promesses : vous êtes un président normal, dramatiquement normal".

"Vous cédez au bras de fer que nous imposent les fondamentalistes", a-t-elle encore accusé, en défendant une nouvelle fois sa proposition polémique d’interdire le voile et la kippa dans la rue. A la liste des interdits, elle a ajouté dimanche la djellaba, tout en dénonçant "un déchaînement de la meute UMPS", persuadée que l’opinion lui sera favorable.

>> A lire aussi : Voile, kippa : ce que dit la loi

  • a a
13

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  2. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  3. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  4. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  5. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  6. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  7. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  8. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  1. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  2. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  3. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  4. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  5. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  6. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  7. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  8. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  1. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  2. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  3. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  4. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  5. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  6. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  7. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  8. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  1. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  2. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  3. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  4. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  5. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  6. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  7. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  8. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  1. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  2. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  3. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  4. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  5. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  6. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  7. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  8. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  1. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  2. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  3. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  4. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  5. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  6. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  7. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  8. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  1. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  2. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement