Les candidats FN sur les bancs de l’école

Par Aurélie Herbemont et Benjamin Bonneau

Publié le 11 février 2013 à 06h55 Mis à jour le 11 février 2013 à 08h53

Les candidats FN sur les bancs de l’école

© MaxPPP

REPORTAGE - Le parti de Marine Le Pen prépare ses candidats pour les municipales de 2014.

L’info. Il n’y a pas qu’à l’UMP que l’on a l’esprit tourné vers les municipales de 2014. Et si Jean-François Copé entend recruter des candidats par petites annonces, le Front national, lui, à l’ intention de palier à l’une de ses faiblesses structurelles : son manque de cadres locaux. Pour cela, le parti nationaliste a même lancé des sessions de formation, auxquelles a assisté Europe 1.

>> A LIRE AUSSI : à UMP, les petites annonces de M. Copé

De 18 à 77 ans. Afin de mailler le territoire au mieux, le FN entend présenter le plus possible de candidats. Certains ont tout juste une vingtaine d’années, d’autres sont septuagénaires. Beaucoup ont un vrai besoin de formation juridique, politique et administrative avant de se lancer dans la bataille électorale. Venus de toute la France, ils sont réunis au siège du parti, à Nanterre.

Les candidats FN sur les bancs de l’école

"Gérer une commune, ça s’apprend". La salle de réunion du Front national est temporairement transformée en salle de cours. Sont présents ce jour-là 28 candidats studieux devant tableau et un écran de vidéo projection. Sur les tables, des classeurs bleus individuels, remplis de fiches sur les compétences d’une mairie ou les modes de scrutin. "Gérer une commune, ça s’apprend, ça ne s’improvise pas. Il est bon de se former pour aller devant les électeurs en étant un peu plus professionnels que d’autre", se félicite Quentin, futur candidat. "C’est surtout pour l’aspect technique électoral, tout ce qui est administratif. Pour éviter l’annulation de l’élection par exemple", poursuit Dominique, autre "élève" d’un jour.

>> A LIRE AUSSI : Comment le FN forme ses candidats

Les candidats FN sur les bancs de l’école

Objectif 2014… et 2017. Au Front national, on veut éviter, comme aux élections cantonales de 2011, les candidatures fantoches. Le parti, qui cherche à se crédibiliser en tant que parti de gouvernement, offre même un cours de stratégie politique à ses futurs représentants sur le terrain. "Avoir une présence physique, active sur le terrain, même dans les petites communes, car c’est comme cela que vous constituerez votre liste : en tapant aux portes. Puisque s’il y a une nouveauté au FN, c’est bien la volonté de notre présidente de pénétrer le monde rural", explique ainsi Michel Guiniot, cadre du FN.

Voire le parti de Marine Le Pen mettre l’accent sur les zones rurales n’a rien d’une surprise : c’est là qu’il réalise ses meilleurs scores. La patronne frontiste espère donc y décrocher des centaines de conseillers municipaux, voire des maires, avec une arrière-pensée : se constituer un vivier de parrains pour la présidentielle de 2017.

  • a a
1

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 12h10

    Qu'ont déclaré les parlementaires ?

  2. 08h35

    Manif pro-palestinienne de samedi : "les organisateurs seront reçus"

  3. 08h09

    Gaston Flosse va saisir la CEDH

  4. Hier

    L'Assemblée donne son feu vert à la France à 13 régions

  5. Hier

    Manif propalestinienne : sans le citer, Valls critique un maire écolo

  6. Hier

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  7. Hier

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  8. Hier

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  1. Hier

    Fatigué, Mélenchon va prendre du recul

  2. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Costa Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le maire de Bastia redoute le Costa Concordia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement