Le mot "race" supprimé des lois

Par Fabienne Cosnay

Publié le 17 mai 2013 à 07h51 Mis à jour le 17 mai 2013 à 11h24

Le budget rectificatif 2012 est voté

© MAXPPP

La majorité a voté cette proposition de loi jeudi, répondant en partie à une promesse de Hollande.

L'INFO. Le mot "race" ne figurera plus dans une soixantaine de textes législatifs. L'Assemblée nationale a adopté jeudi soir une proposition de loi du Front de gauche supprimant ce terme litigieux de la législation française. La majorité socialiste s'est ralliée à cette proposition soulignant qu'il s'agissait d'"une première étape". Le groupe UDI (centriste) s'est divisé, une partie votant pour, l'autre s'abstenant. L'UMP, jugeant le texte "plein de bonnes intentions mais posant problème sur le plan technique", s'est soit abstenu, soit a voté contre.

Quels textes concernés ? Le mot "race" sera supprimé dans neuf codes et dans 13 lois. Il s'agit notamment du Code pénal, du Code de procédure pénale, ainsi que de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. L'article premier de la proposition de loi dispose que "la République française interdit et condamne le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. Elle ne reconnaît l'existence d'aucune prétendue race".

Et Taubira cite Bob Marley. La ministre de la Justice, Christiane Taubira a apporté le soutien du gouvernement à ce texte, saluant "un acte nécessaire, noble, fort, dans une période où l'on voit une résurgence, une désinhibition du rejet de l'autre. Et comme l'a relevé le site Internet Le Lab, la Garde des Sceaux n'a cette fois pas convoqué les poètes Aimé Césaire et Léon-Gontran Damas mais le chanteur Bob Marley alors qu'elle revenait sur "la fameuse théorie [américaine] de la "One drop" [...] "Une seule goutte de sang noir fait de vous un noir"."En plus lyrique, il y a Bob Marley qui a fait une très très belle chanson sur "Feel it in the one drop", que vous connaissez, c'est à dire "ressens le, ressens le bien dans la fameuse goutte", rappelle aux députés Christiane Taubira.

François Hollande et l’angoisse de la page blanche

© MaxPPP

Une promesse de Hollande ... La majorité socialiste s'est ralliée à cette proposition soulignant qu'il s'agissait d'"une première étape". Car François Hollande s'était engagé à supprimer le mot "race" de la Constitution. Le 10 mars 2012, pendant la campagne présidentielle, le candidat socialiste déclarait : "il n'y a pas de place dans la République pour la race. Et c'est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot "race" de notre Constitution".

... mais dans la Constitution, ce sera compliqué. Après la loi, le mot race sera-t-il supprimé de la Constitution ? Rien n'est moins sûr. A l'Elysée, on a récemment assuré que la promesse de François Hollande n'était "pas enterrée". Mais comme pour le droit de vote des étrangers, cette suppression dans la Constitution nécessite une révision constitutionnelle et la majorité des 3/5 au Congrès. Qui aujourd'hui n'existe pas puisque l'opposition est contre. C'est pourquoi la suppression du mot "race" n'a pas été retenue dans la première révision constitutionnelle, prévue le 22 juillet.

  • a a
39

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  2. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  3. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  4. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  5. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  6. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  7. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  8. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  1. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  2. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  3. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  4. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  5. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  6. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  7. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  8. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  1. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  2. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

  3. Hier

    Rocard a "sous-estimé le talent" de Valls

  4. Hier

    Delapierre : "Il faut résister à l’austérité"

  5. Hier

    60% des Français prêts au "big bang territorial"

  6. Hier

    55% des Français convaincus par le discours de Valls

  7. Hier

    Candidature de Paris aux JO 2014 : "il faut que ça ait un sens"

  8. Hier

    Homosexualité : Boutin reconnaît des "propos maladroits"

  1. Hier

    Marseille : le maire FN Stéphane Ravier chahuté

  2. Hier

    L’homosexualité, "une abomination" : une plainte contre Boutin

  3. Hier

    Harlem Désir est "totalement concentré sur sa tâche"

  4. Hier

    Le Pen : la réponse de Schulz, la mise au point de France 2

  5. Hier

    Clermont-Ferrand : le passé d'un élu embarrasse le FN

  6. Hier

    Le maire de Grenoble propose de vendre les caméras de sa ville

  7. Hier

    Dominique Baudis disait sa "fierté" de s'être battu contre la calomnie

  8. Hier

    Dominique Baudis, mort d'un hyperactif

  1. Hier

    Montebourg tape sur la méthode Ayrault

  2. Hier

    Popularité : Valls débute dans les hautes sphères

  3. Hier

    Cambadélis admet que Désir "n’a pas réussi" à la tête du PS

  4. Hier

    Carla Bruni : l'affaire Gayet "ne peut pas être privée"

  5. Hier

    Création d'une commission d'enquête sur "l'exil des forces vives"

  6. Hier

    Qui sont les nouveaux secrétaires d’État ?

  7. Hier

    Marseille : Ravier, maire FN, débutera par un mariage gay

  8. Hier

    Les ministres privés de portable

  1. Hier

    UMP : accusé de détournements, Fillon riposte

  2. Hier

    La chômeuse qui avait interpellé Copé se lance pour les européennes

  3. Hier

    Béziers : Ménard débarque le chef de la police municipale

  4. Hier

    Marine Le Pen refuse le débat, France 2 accepte

  5. Hier

    Jean-Pierre Jouyet, nouveau secrétaire général de l’Elysée

  6. Hier

    Valls va nommer "une douzaine" de secrétaires d'Etat

  7. Hier

    Le Maire : "Valls s'est métamorphosé en François Hollande"

  8. Hier

    Tête du PS : Désir a proposé Cambadélis

  1. Hier

    Bouches-du-Rhône : Guérini va créer son propre parti

  2. Hier

    Les députés accordent leur confiance à Valls

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement